Bourse > Areva > Areva : Areva chute en Bourse, efface ses gains de l'année
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.688 € +1.63 % Temps réel Euronext Paris
4.690 €Ouverture : -0.04 %Perf Ouverture : 4.759 €+ Haut : 4.609 €+ Bas :
4.613 €Clôture veille : 33 699Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 796 M€Capi. :

Areva : Areva chute en Bourse, efface ses gains de l'année

Areva chute en Bourse, efface ses gains de l'annéeAreva chute en Bourse, efface ses gains de l'année

PARIS (Reuters) - Areva chute lourdement jeudi à la Bourse de Paris et l'action accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 au lendemain de l'annonce par le spécialiste français du nucléaire d'une troisième année consécutive de perte et d'une réduction de son programme d'investissements.

Le groupe, dont l'Etat français contrôle directement ou indirectement près de 87% du capital, a fait état mercredi soir d'une perte nette de 494 millions d'euros en 2013 après avoir passé dans ses comptes 566 millions d'euros de provisions dont 425 millions concernant le chantier de l'EPR finlandais OL3.

A 10h31, l'action Areva cède 12,87% à 19,03 euros alors que l'indice SBF 120 cède 0,5%.

Le titre efface du coup ses gains acquis depuis le début de l'année. En 2013, il avait bondi de plus de 48%.

"Les éléments exceptionnels (pertes de valeur et provisions), malgré leur recul, ont encore lourdement impacté les résultats et la lisibilité de la performance opérationnelle", souligne Ari Agopyan, analyste chez CM CIC Securities, dans une note de recherche.

"Les perspectives 2014 traduisent un environnement encore difficile notamment pour les activités Mines et Amont", ajoute l'analyste.

Malgré les retards et les surcoûts dans le chantier de l'EPR en Finlande, Areva a confirmé son objectif de dix commandes d'EPR d'ici 2016.

Mais pour cette année le groupe s'attend à une baisse de son chiffre d'affaires organique de l'ordre de 2% à 5%.

Il a aussi décidé de réduire ses objectifs d'investissements en 2015 et 2016.

Si l'entreprise prévoit toujours d'investir cette année 1,3 milliard d'euros, son programme d'investissements bruts pour 2015 et 2016 est abaissé à 1,1 milliard d'euros par an en moyenne contre une prévision initiale de 1,3 milliard.

(Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...