Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : Les marchés européens finissent en hausse
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
7.171 € -1.25 %
7.177 €Ouverture : -0.08 %Perf Ouverture : 7.263 €+ Haut : 7.087 €+ Bas :
7.262 €Clôture veille : 17 695 300Volume : +1.06 %Capi échangé : 11 943 M€Capi. :

Arcelormittal : Les marchés européens finissent en hausse

Les marchés européens finissent en hausseLes marchés européens finissent en hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mardi en hausse, portées par les espoirs des investisseurs touchant à la politique économique que mettra en oeuvre Donald Trump et par un bond des valeurs liées aux ressources de base sur fond de hausse des métaux industriels comme l'aluminium ou le cuivre.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,41% (18,77 points) à 4.548,35 points. À Francfort, le Dax a pris 0,27% et à Londres, le FTSE a avancé de 0,62%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a progressé de 0,15%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,37% et le Stoxx 600 de 0,23%.

A l'heure de la clôture en Europe, les indices de référence de Wall Street évolaiuent sans grand changement après avoir battu la veille des records de clôture.

Les Bourses restent globalement portées par les espoirs d'une politique budgétaire expansionniste promise par Donald Trump et les investisseurs préfèrent pour l'instant ignorer un autre aspect du programme économique du président américain élu, son protectionnisme. Le futur président a annoncé lundi que l'une de ses premières mesures à son arrivée à la Maison blanche en janvier serait de retirer les Etats-Unis de l'accord de libre-échange transpacifique (TPP).

En Europe, la plus forte hausse sectorielle est pour les ressources de base (+3,44%) qui continuent de profiter de la hausse des cours des matières premières alimentées par les projets d'infrastructures de Donald Trump.

Les entreprises du secteur confisquent les premières places de l'Eurofirst 300 avec notamment +7,6% pour Anglo American et +5,7% pour ArcelorMittal, la plus forte hausse du CAC 40.

Toujours à Paris, l'action Vinci a brièvement plongé de 18% à la suite d'un faux communiqué annonçant une révision de ses comptes et le renvoi de son directeur financier. Le titre a fini en baisse de 3,76% après le démenti formel apporté par le groupe de matériaux de construction et de concessions.

Autre secteur à la hausse, les banques (+1%), qui se réjouissent de la perspective d'un relèvement des taux d'intérêt le mois prochain aux Etats-Unis. Intesa Sanpaolo et BNP Paribas ont ainsi gagné chacune autour de 2,3%.

A la baisse, Essilor a chuté de plus de 6%, le plus fort recul du CAC et des principaux indices européens, après une révision à la baisse par le numéro un mondial de l'optique ophtalmologique de ses perspectives de croissance pour 2016.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise après avoir pris environ 3,5% face à l'euro depuis la victoire de Donald Trump.

Les cours du pétrole sont repartis à la baisse. Les ministres de l'Opep débattront la semaine prochaine d'une réduction de 4% à 4,5% de la production de la plupart des pays membres de l'organisation, Libye et Nigeria exclus, mais le soutien de l'Irak et de l'Iran à cette proposition est loin d'être acquis.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...