Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : L'aciériste annonce de nouvelles fermetures de sites en Belgique
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
7.875 € -3.28 %
8.080 €Ouverture : -2.54 %Perf Ouverture : 8.104 €+ Haut : 7.873 €+ Bas :
8.142 €Clôture veille : 11 442 400Volume : +0.69 %Capi échangé : 13 115 M€Capi. :

Arcelormittal : L'aciériste annonce de nouvelles fermetures de sites en Belgique

ARCELORMITTALARCELORMITTAL

(Tradingsat.com) - La dégradation de l’économie européenne et le faible niveau de demande ont contraint le groupe ArcelorMittal à fermer un certain nombre d'unités sur son site de Liège, afin d'endiguer ses pertes dans cette région.

Ce nouveau plan s’ajoute aux 790 suppressions de postes annoncées fin 2011 avec la fermeture des hauts fourneaux liégeois.

Le projet, qui affecte environ 1 300 personnes, prévoit l'arrêt définitif de six lignes de flexibles ainsi que de sa cokerie, "qui n'est plus viable en raison des excès de capacité de production de coke en Europe".

En revanche, la ligne de Revêtements Organiques 2 de Ramet uniquement en tant que ligne de réparation pour les produits de la Combiline est maintenue.

ArcelorMittal Liège prévoit de continuer à exploiter les cinq lignes principales qui représentent environ 800 emplois. Ces cinq lignes sont stratégiques en raison de leurs produits de haute qualité, de leurs processus spécialisés ou d’avancées technologiques spécifiques.

"Nous regrettons profondément que la situation économique se soit davantage détériorée et ait mené à la présentation de ce projet impliquant de nouvelles fermetures nécessaires à la rentabilité du site de Liège. Nous reconnaissons que cette annonce est très difficile pour les membres du personnel de Liège, particulièrement dans un délai aussi proche de l’annonce de fermeture de la phase liquide", a déploré Bernard Dehut, le PDG d'ArcelorMittal Liège.

"Nous avions espéré que cette fermeture soit suffisante pour nous adapter à la demande réduite. Mais en raison du faible niveau de demande et de l’économie européenne, il est devenu de plus en plus évident que des actions complémentaires sont nécessaires pour endiguer les pertes du site. Nous invitons les représentants syndicaux à entrer dans un dialogue constructif pour garantir l'avenir des installations que nous voulons maintenir à Liège".

La Direction s’engage néanmoins à rechercher une solution socialement acceptable pour les personnes concernées, précise un communiqué d'ArcelorMittal.

Ceci impliquera des discussions avec les représentants syndicaux sur tous les moyens pour réduire l'impact social, en ce compris les possibilités de mobilités sur d'autres sites dans le Groupe.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...