Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : ArcelorMittal revoit à la baisse sa prévision d'Ebitda 2014
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
7.528 € +0.07 %
7.591 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 7.606 €+ Haut : 7.528 €+ Bas :
7.523 €Clôture veille : 2 431 540Volume : +0.15 %Capi échangé : 12 537 M€Capi. :

Arcelormittal : ArcelorMittal revoit à la baisse sa prévision d'Ebitda 2014

ArcelorMittal revoit à la baisse sa prévision d'EbitdaArcelorMittal revoit à la baisse sa prévision d'Ebitda

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal a abaissé vendredi sa prévision de résultat brut d'exploitation (Ebitda) pour l'année, le repli plus marqué que prévu des prix du minerai de fer entamant le bénéfice de son activité minière.

Le premier sidérurgiste mondial, considéré comme un bon baromètre de l'état de santé du secteur manufacturier, a précisé anticiper désormais un Ebitda supérieur à sept milliards de dollars alors qu'il avait tablé précédemment sur un chiffre de quelque huit milliards.

ArcelorMittal, de taille deux fois plus importante que son concurrent le plus sérieux, a cependant dit que l'activité sidérurgique se portait bien, ajoutant avoir relevé ses prévisions de demande pour les marchés européens et américains, qui représentent les deux tiers de ses livraisons.

Sur le seul deuxième trimestre, les livraison d'acier du groupe ont été de 21,5 millions de tonnes, soit une hausse de 2,5% par rapport à la même période de 2013.

Au niveau mondial, ArcelorMittal a réaffirmé sa prévision d'une hausse comprise entre 3,0% et 3,5% de la consommation mondiale d'acier, avec une légère décélération de la croissance en Chine, un repli modeste au Brésil et une chute en Russie et dans les pays environnants.

La Russie, dont l'économie devrait se contracter cette année sous l'effet, notamment, des sanctions prises à son encontre par l'Occident, ne reçoit que 2% des livraisons d'acier d'ArcelorMittal, mais le pays était jusqu'il y a peu considéré comme une source de croissance par le groupe.

La Chine représente également une part de quelque 2% des ventes du groupe. Le pays est le premier producteur et consommateur d'acier du monde et sa vive croissance a longtemps poussé vers le haut les cours de l'acier et du minerai de fer.

ArcelorMittal a dit avoir ramené son hypothèse du cours du minerai de fer pour l'ensemble de 2014 à 105 dollars la tonne, contre 120 dollars précédemment, ce qui sous-entend un prix moyen pour le seul second semestre de 100 dollars.

Le bénéfice brut d'exploitation (Ebitda) du deuxième trimestre s'est établi à 1,76 milliard de dollars, contre 1,70 milliard il y a un an et une prévision moyenne des analystes interrogés par Reuters de 1,83 milliard.

Le groupe, qui fabrique 6% de l'acier utilisé dans le monde, a précisé que la demande en provenance du secteur automobile était soutenue, grâce notamment à la reprise des ventes de voitures neuves en Europe.

La conjoncture dans le secteur de la construction, qui absorbe la moitié de la production mondiale d'acier, s'améliore progressivement, a ajouté ArcelorMittal.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...