Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : Arcelormittal dit confirmer ses objectifs du 3e trimestre
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
7.681 € -5.66 %
8.080 €Ouverture : -4.94 %Perf Ouverture : 8.104 €+ Haut : 7.681 €+ Bas :
8.142 €Clôture veille : 25 380 500Volume : +1.52 %Capi échangé : 12 792 M€Capi. :

Arcelormittal : Arcelormittal dit confirmer ses objectifs du 3e trimestre

Arcelormittal dit confirmer ses objectifs du 3e trimestreArcelormittal dit confirmer ses objectifs du 3e trimestre

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal a dit vendredi qu'il était mieux placé pour résister à une récession que durant la période 2008-2009 en raison des économies déjà réalisées et de son expansion dans le secteur minier.

Le premier sidérurgiste mondial, lors d'une présentation aux investisseurs, a précisé que son résultat brut d'exploitation (Ebitda) serait plus élevé qu'en 2009 si la récession faisait son retour en 2012.

Il a confirmé sa prévision d'un Ebitda entre 2,4 et 2,8 milliards de dollars pour le troisième trimestre de l'exercice en cours et d'un Ebitda en hausse au second semestre par rapport à la période correspondante de 2010, grâce à la progression des livraisons d'acier et à la croissance de la production de charbon et de minerai de fer.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne actuellement un Ebitda dans le haut de la fourchette donnée par le sidérurgiste pour le troisième trimestre et un solde identique au quatrième trimestre.

Toutefois, un déstockage de la part de la clientèle et une éventuelle compression des marges pourraient altérer le résultat du dernier trimestre de l'année.

Les commandes ne donnent aucun signe d'une dégradation de la demande, les prix des matières sont stables et ceux de l'acier également dans la plupart des marchés, a remarqué ArcelorMittal, ajoutant que l'évolution des stocks est également favorable.

Le directeur général Lakshmi Mittal a toutefois observé que les risques et les incertitudes s'étaient accrus ces dernières semaines et a indiqué que l'hypothèse de base était de deux années de croissance faible dans les pays développés.

Le sidérurgiste a présenté ces dernières semaines un plan de mise au chômage technique de trois hauts-fourneaux en Belgique, en France et en Allemagne.

Il avait réduit la production de moitié à peu près lors de la crise de 2008-2009 et même s'il apparaît peu probable qu'il fasse de même maintenant, ArcelorMittal a mis pour la première fois cette année l'accent sur ses mesures de contrôle des coûts.

Dans un communiqué, le directeur financier Aditya Mittal déclare par ailleurs "qu'il pense atteindre l'objectif de dette nette annoncé de 22,5 milliards de dollars, ou même rester en deçà de ces prévisions, vers le milieu de 2012".

Il ajoute qu'"ArcelorMittal a reçu des accords écrits de ses banques pour reporter la maturité de quatre milliards de dollars de facilités de crédit de 2013 à 2015".

L'action ArcelorMittal a perdu 53% au cours des deux derniers mois, tandis que l'indice européen des ressources de base a cédé 33% dans le même temps. L'action perdait 2,2% à 10,97 euros à 15h30.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...