Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : Caracole sur un trimestre meilleur que prévu
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
8.295 € -1.44 %
8.330 €Ouverture : -0.42 %Perf Ouverture : 8.425 €+ Haut : 8.043 €+ Bas :
8.416 €Clôture veille : 28 403 000Volume : +1.71 %Capi échangé : 13 814 M€Capi. :

Arcelormittal : Caracole sur un trimestre meilleur que prévu

tradingsat

(CercleFinance.com) - ArcelorMittal bondit de 6,2% à 10,3 euros après la publication des résultats du sidérurgiste pour le premier trimestre, les analystes évoquant des performances meilleures que prévu au niveau opérationnel.

Il a essuyé une perte nette de 345 millions de dollars sur cette période, comparée à un bénéfice net de 92 millions un an auparavant, et son bénéfice opérationnel a été divisé par deux à 404 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires a baissé de 13% à 19,8 milliards de dollars pour des expéditions d'acier de 20,9 millions de tonnes sur les trois premiers mois de 2013, contre 22,2 millions au premier trimestre 2012.

Néanmoins, en baisse de 26% en comparaison annuelle, l'EBITDA trimestriel est ressorti à 1.565 millions de dollars, dépassant ainsi les 1.320 millions du consensus compilé par Vuma Financial Services.

'Les divisions plats carbone Amériques et Europe se sont révélées bien meilleures que ce que nous attendions, et la divisions mines, un peu supérieure à notre attente', explique un analyste de la Société Générale.

Celui-ci met aussi en avant que la réduction de la dette nette publiée, à 18 milliards de dollars à fin mars, qui ramène le ratio dette nette / LTM EBITDA à 2,5 fois, contre 2,8 fois à fin 2012, et bien en dessous de la limite de covenants de 3,5 fois.

ArcelorMittal réaffirme son cadre d'orientation pour 2013 et prévoit un EBITDA annuel égal ou supérieur à 7,1 milliards de dollars, dont un EBITDA du deuxième trimestre supérieur aux niveaux du premier.

Cette amélioration devrait être induite par une augmentation de 2% des expéditions d'acier, une augmentation d'environ 20% des expéditions de minerai de fer commercialisable et les profits réalisés grâce aux initiatives d'optimisation des actifs et de gains de gestion.

Avec une libération anticipée de fonds de roulement et la réception du produit de cession précédemment annoncée, ceci devrait soutenir une nouvelle réduction de la dette nette à environ 17 milliards à fin juin.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...