Bourse > Arcelormittal > Arcelormittal : Arcelormittal anticipe un bénéfice en hausse au 2e trimestre
ARCELORMITTALARCELORMITTAL MT - LU0323134006MT - LU0323134006
7.681 € -5.66 %
8.080 €Ouverture : -4.94 %Perf Ouverture : 8.104 €+ Haut : 7.681 €+ Bas :
8.142 €Clôture veille : 25 380 500Volume : +1.52 %Capi échangé : 12 792 M€Capi. :

Arcelormittal : Arcelormittal anticipe un bénéfice en hausse au 2e trimestre

tradingsat

par Philip Blenkinsop

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal, premier sidérurgiste mondial, a dit jeudi anticiper un bénéfice en hausse au deuxième trimestre, les ventes solides aux Etats-Unis compensant la demande anémique en Europe.

Le groupe basé à Luxembourg précise que la demande a crû en Amérique du Nord dans les secteurs de l'automobile, du BTP et de l'électroménager.

"L'Europe demeure notre principal défi et, au cours du premier trimestre, nous avons annoncé la mise à l'arrêt prolongé de plusieurs usines dans la ligne de notre stratégie, qui consiste à répondre à la demande depuis nos sites compétitifs", a déclaré le directeur général du groupe, Lakshmi Mittal, cité dans un communiqué.

ArcelorMittal s'attend à ce que la demande en acier en Amérique du Nord progresse de 6,5% à 7% cette année, contre un déclin attendu de 1% à 2% en Europe - où il fait tourner au ralenti sept de ses 25 hauts-fourneaux - alors que certains pays européens sont retombés en récession.

"Mais pour l'heure, nous ne voyons pas un environnement de crise survenir. Les risques sont réduits par rapport à novembre", a noté lors d'une conférence le directeur financier Aditya Mittal.

Le groupe prévoit que la demande mondiale d'acier progresse cette année entre 4% et 4,5% après une hausse de 6,3% en 2011.

Les prévisions d'ArceloMittal sont en ligne avec celles de ses principaux concurrents, comme POSCO et Nippon Steel.

Les producteurs d'acier bénéficient de la forte demande des groupes de forage pétrolier et gazier et des constructeurs automobile, la construction restant le maillon manquant.

ArcelorMittal a souligné que ses résultats du deuxième trimestre devraient être supérieurs à ceux du premier malgré une stabilité attendue sur ses expéditions d'acier. Tous les segments devraient connaître une amélioration de leur rentabilité grâce notamment à une hausse des prix de l'acier et à une baisse des coûts des matières premières. ArcelorMittal prévoit aussi une hausse des expéditions provenant de ses propres mines.

Le titre ArcelorMittal, coté à la fois à la Bourse de Paris et à celle de Luxembourg, progressait à 12h27 GMT de 2,70% à 12,74 euros alors que l'indice STOXX600 panaeuropéen du secteur affichait une progression moindre de 0,89%.

"Il n'y a rien de nouveau, mais cela a permis de rassurer un marché qui était suspicieux. Les résultats conformes aux attentes et un certain sentiment macroéconomique positif ont envoyé un signal haussier aux actions", a estimé Ingo Schachel chre Commerzbank.

EXPANSION DANS LE SECTEUR MINIER

Le groupe a réaffirmé son objectif d'un résultat brut d'exploitation (Ebitda) en hausse sur les six premiers mois de l'année par rapport au second semestre 2011, lorsqu'il était de 4,1 milliards de dollars (3,17 milliards d'euros).

Au premier trimestre, l'Ebitda ressort à 1,97 milliard de dollars, nettement supérieur au consensus Reuters auprès de 11 banques et courtiers, qui le donnait à 1,71 milliard. Toutefois, ce résultat brut d'exploitation a été dopé par une plus-value exceptionnelle de 241 millions de dollars issue de changements dans les avantages sociaux des employés de la division canadienne Dofasco.

Ce résultat ressort en hausse de 15% par rapport au trimestre précédent et de 24% en rythme annuel.

Le bénéfice net s'inscrit à 11 millions de dollars, au lieu des 78 millions attendus.

ArcelorMittal est en plein expansion dans le secteur minier, notamment dans le minerai de fer.

"Malgré l'impact des facteurs saisonniers au premier trimestre, notre activité minière reste un secteur de croissance clé et nous nous sommes fixés comme objectif de poursuivre l'augmentation de la production en 2012", précise ArcelorMittal dans un communiqué.

Le groupe a indiqué que sa dette nette s'était creusée de 1,1 milliard de dollars à 23,6 milliards de dollars au cours du premier trimestre, dont 300 millions d'euros sont liés au renchérissement de l'euro, mais qu'elle devrait tomber d'ici la fin juin sous les 22,5 milliards de dollars grâce à une amélioration de la trésorerie, à des réductions de coûts et à la poursuite de cessions d'actifs non stratégiques.

ArcelorMittal a d'ailleurs dit qu'il avait signé un accord en vue de céder sa participation de 23,48% dans Enovos International SA, au profit d'un fonds géré par AXA Private Equity Group, pour un prix d'achat de 330 millions d'euros.

Le groupe d'acier prévoit de dépenser entre 4 milliards et 4,5 milliards de dollars d'investissements en 2012.

Blandine Hénault et Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...