Bourse > Apple > Apple : Les résultats trimestriels d'apple inférieurs aux attentes
APPLEAPPLE AAPL - US0378331005AAPL - US0378331005
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Apple : Les résultats trimestriels d'apple inférieurs aux attentes

Les résultats trimestriels d'apple inférieurs aux attentesLes résultats trimestriels d'apple inférieurs aux attentes

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a annoncé mardi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, fait rare pour le groupe qui a souffert de ventes décevantes de son produit phare, l'iPhone.

Le titre a plongé de 7% en après-Bourse après l'annonce de ces chiffres, ce qui a fait perdre au groupe 27 milliards de dollars (19,5 milliards d'euros) de capitalisation boursière.

En Europe, mercredi matin, l'action cotée à Francfort accusait un recul de 5,2% dans les premiers échanges.

Les ventes d'iPhones se sont élevés à seulement 17,07 millions d'unités pour le quatrième trimestre fiscal du groupe à fin septembre, au lieu des 20 millions espérées par les analystes. L'iPhone est le produit phare d'Apple, générant quelque 40% du chiffre d'affaires annuel.

Selon les dirigeants d'Apple, les consommateurs ont reporté leurs achats à la fin de l'année, en prévision des fêtes, sur des rumeurs de sortie imminente d'une nouvelle version de l'iPhone. Apple a dévoilé l'iPhone 4S début octobre. Il est arrivé dans les magasins vendredi.

Le rapport trimestriel publié mardi était le premier du nouveau directeur général, Tim Cook, entré en fonction au mois d'août en remplacement du co-fondateur Steve Jobs, décédé le 5 octobre.

"Les investisseurs commencent à anticiper des changements, maintenant que Steve Jobs est mort, et pensent les difficultés vont commencer. Nous ne partageons pas ce point de vue", commente Channing Smith, co-gestionnaire chez Capital Advisors Growth fund, qui détient une participation dans le groupe californien.

Tim Cook doit affronter une passe difficile pour la société avec la progression rapide de Google dans le secteur de la téléphonie mobile et le bras de fer engagé avec des groupes tels que Samsung ou Amazon.

"Les attentes pesant sur le groupe étaient écrasantes, c'est d'ailleurs pour cela que nous avons abaissé notre recommandation", a déclaré Colin Gillis, analyste chez BGC Partners.

"En fait, leur activité n'a rien d'une rente. (...). Avec l'iPhone, ils ont lancé un fort cycle de progression; or les chiffres ont été faibles cette fois. Ils doivent établir un record à chaque fois pour maintenir la dynamique."

TRIMESTRE DE TRANSITION

La firme de Cupertino a annoncé un chiffre d'affaires de 28,27 milliards de dollars, qui n'atteint pas les attentes des analystes, lesquels anticipaient en moyenne 29,69 milliards. C'est la première fois depuis le quatrième trimestre de son exercice 2008 qu'Apple a manqué les estimations de chiffre d'affaires.

Le bénéfice net de 6,62 milliards de dollars, ou 7,05 dollars par titre, n'a pas non plus été à la hauteur des attentes (7,39 dollars par action). Apple n'avait pas manqué les estimations de bénéfice par action depuis le premier trimestre 2001, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

"Il ne fait aucun doute qu'il s'agissait d'un trimestre de transition avant l'iPhone 4S. Vu le rythme de ventes du 4S dans les premiers jours, je pense que la déception sera de courte durée", a estimé Michael Walker, gérant de portefeuille chez WP Stewart.

Lors d'une conférence téléphonique, Tim Cook a dit prévoir des ventes records d'iPhone lors du trimestre en cours.

Le groupe a écoulé quatre millions d'iPhones 4S lors des trois premiers jours de commercialisation, soit plus du double de son prédécesseur, et ce malgré un accueil mitigé lors de la présentation.

Apple a également vendu 11,12 millions de tablettes iPad malgré le développement de la concurrence.

Le pic de ventes d'ordinateurs Mac lors du trimestre n'a pas suffi à rehausser les bénéfices. Apple a écoulé 4,89 millions de Macs, soit 27% de plus qu'il y a un an, ainsi que 11,12 millions d'iPads.

La marge brute a atteint 40,3%, soit un peu plus que ce que Wall Street anticipait (39,74%). Les ventes hors Etats-Unis ont contribué à hauteur de 63% au chiffre d'affaires.

Apple a indiqué s'attendre pour le trimestre en cours à un bénéfice par action de 9,30 dollars, pour un chiffre d'affaires d'environ 37 milliards de dollars.

Tim Cook a par ailleurs souligné l'importance croissante du marché chinois au sens large, qui "est rapidement, très rapidement, devenu numéro deux des pays générant le plus important chiffre d'affaires" pour Apple. Les ventes dans la région - Chine, Hong Kong et Taiwan - ont quadruplé pour atteindre 4,5 milliards de dollars au cours du trimestre.

Interrogé sur une trésorerie de plus de 81 milliards de dollars, le nouveau patron a estimé que ces liquidités étaient un gage de souplesse pour des acquisitions ou de l'investissement.

Poornima Gupta, Edwin Chan, Grégory Schwartz et Catherine Monin pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...