Bourse > Apple > Apple : Pas de mauvaise surprise pour les trimestriels
APPLEAPPLE AAPL - US0378331005AAPL - US0378331005
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Apple : Pas de mauvaise surprise pour les trimestriels

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pas de mauvaise surprise du côté des comptes trimestriels publiés par Apple hier soir, les ventes d'iPhone, produit qui concentre pratiquement les deux tiers du CA, s'étant révélées grosso modo en ligne avec les attentes. Multipliées par deux, les ventes en Chine dépassent maintenant celles réalisées en Europe. Et le bénéfice net du dernier trimestre progresse encore de plus de 30%, dépassant un peu les anticipations du marché. Ce qui vaut aussi pour les prévisions formulées au titre du dernier trimestre de cette année 2015.

Dans les négociations électroniques post-marché à Wall Street, qui présagent de la tendance à l'ouverture tout à l'heure, l'action Apple prend 2,4% à 117,3 dollars.

Le géant technologique américain de Cupertino a publié, hier soir et au titre dernier trimestre (T4) de son exercice 2014/2015 clos le 26 septembre, un CA en hausse de 22,3% à 51,5 milliards de dollars.

Bien qu'il tienne sa comptabilité en dollars (dont la valeur relative a sensiblement augmenté ces derniers mois sur le marché des changes) et que 62% de son CA soit réalisé hors des Etats-Unis, le groupe reste donc dynamique grâce à son produit phare : le smartphone iPhone, vendu à 48,046 millions d'unités (+ 22,3%) au T4 et générant de ce fait 62,5% du CA. Si les ventes unitaires ont manqué de peu les anticipations, le CA généré les a battu sur un prix de vente moyen meilleur qu'anticipé.

Les ventes d'ordinateurs Mac se portent également bien mais à 5,7 millions d'unités, leur croissance reste symbolique, tant en termes unitaires (+ 3,4%) que de CA (+ 3,9% à 6,9 milliards). En revanche, les tablettes iPad reculent de près de 20% en ventes unitaires (à 9,9 millions d'unités) comme en CA (à 4,3 milliards).

Quid de l'Apple Watch, la monte connectée du groupe ? Difficile à dire, puisqu'elle est agglomérée dans la catégorie 'Autres produits' (+ 60,7% à 3 milliards) avec l'Apple TV, les casques Beats, les baladeurs iPod, etc.

Par région, les ventes d'Apple ont au T3 doublé en Chine (+ 99% à 12,5 milliards, soit près du quart du CA total contre moins de 15% un an plus tôt), région qui de ce fait passe devant le Vieux Continent. Sur le continent américain (41,3% du CA) et au Japon, la croissance est de l'ordre de 10% quand elle se limite à 2% en Europe (20,5% du CA).

Au T4, la marge brute atteint 39,9% des ventes, contre 38% un an plus tôt, et le bénéfice net 11,1 milliards de dollars, en hausse d'un peu plus de 30%. Le bénéfice par action, à 1,96 dollar, prend 38% grâce aux rachats de titres.

Sur l'ensemble de l'exercice, le géant à la pomme affiche un CA record proche de 234 milliards de dollars (+ 28%).

Enfin, le directeur général Tim Cook se montre optimiste pour l'exercice 2015/2016, qui débute 'avec de solides lignes de produits' comme l'iPhone 6s et le 6s Plus, une gamme élargie d'Apple Watch, ainsi que nouvel iPad Pro et une nouvelle version de l'Apple TV. Pour le T1 2015/2016, soit le 4e trimestre calendaire de l'année 2015, Apple table sur un CA entre 75,5 et 77,5 milliards de dollars et une marge brute de 39 à 40%. Autant de chiffres au moins en ligne avec les anticipations.

“M. Cook s'est voulu rassurant sur le potentiel de croissance des ventes d'iPhones : les deux tiers des possesseurs d'iPhones n'ont pas renouvelé leur iPhone depuis 2014. Ils devraient progressivement le faire pour profiter des écrans plus grands des nouveaux modèles', indiquent ce matin les analystes d'Aurel BGC.

“Les ventes en Chine resteront fortes et Apple est une 'marque de luxe' dans le pays, à l'image de Prada ou de Rolex. Les membres de la classe moyenne chinoise désirent leur iPhone. Le développement des offres de smartphones 'low cost' en Chine renforce, selon M. Cook, l'image d'objet de luxe des appareils d'Apple', ajoutent encore les spécialistes parisiens.

Chez Nomura, les analystes soulignent ces résultats meilleurs que prévus et des 'prévisions robustes qui devraient apaiser les inquiétudes quant à la demande chinoise et à la base de comparaison peu favorable de l'iPhone 6', indique-t-on.

Les analystes soulignent aussi la proportion croissante de clients que l'iPhone “prend” aux clients de mobiles sous Android. Mais étant donné l'état actuel du consensus, 'le marché devrait rester prudent sur le titre Apple pour le moment'. A l'achat, Nomura vise toujours un objectif de 145 dollars.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...