Bourse > Aperam > Aperam : Aperam bat le consensus au 3e trimestre, prévoit un recul au 4e
APERAMAPERAM APAM - LU0569974404APAM - LU0569974404
44.395 € +2.29 %
43.720 €Ouverture : +1.54 %Perf Ouverture : 44.395 €+ Haut : 42.970 €+ Bas :
43.400 €Clôture veille : 557 744Volume : +0.71 %Capi échangé : 3 465 M€Capi. :

Aperam : Aperam bat le consensus au 3e trimestre, prévoit un recul au 4e

tradingsat

BRUXELLES (Reuters) - Aperam a publié jeudi un bénéfice du troisième trimestre supérieur au consensus mais il anticipe une baisse du profit au dernier trimestre de l'année en raison d'un déstockage saisonnier en Europe et au Brésil.

Le septième producteur mondial d'acier inoxydable, présent en Belgique, en France et au Brésil, s'est dit prudent en raison de l'état général de l'économie, après avoir réalisé un solide trimestre juillet-septembre.

"Pour le premier trimestre, nous avons quelques points pour lesquels nous sommes optimistes, essentiellement l'inverse des négatifs que nous avons au quatrième trimestre. Nous pensons que pour chaque réduction de stock, nous avons un impact positif au premier trimestre", a dit le directeur général Philippe Darmayan, lors d'une téléconférence.

L'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) a plus que doublé à 137 millions de dollars contre un consensus donnant 122 millions. Ce bénéfice était de 164 millions de dollars au deuxième trimestre et Aperam avait prévenu que le profit brut du trimestre suivant serait inférieur.

Il en sera de même pour le bénéfice du quatrième trimestre, par rapport au trimestre précédent, mais la dette nette devrait également diminuer après un recul à 591 millions de dollars sur la période juillet-septembre.

L'Europe est de loin le premier marché d'Aperam, ayant représenté 60% de son chiffre d'affaires en 2013, suivie de l'Amérique latine qui représente 26%.

Le sidérurgiste a également dit que son plan de réduction des coûts "Leadership Journey", qui vise 475 millions de dollars d'économies d'ici la fin 2015, a produit 415 millions d'économies depuis le début 2011.

(Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...