Bourse > Alstom > Alstom : Westinghouse bien parti pour vendre 8 réacteurs à la Chine
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
25.755 € +1.48 % Temps réel Euronext Paris
25.425 €Ouverture : +1.30 %Perf Ouverture : 25.790 €+ Haut : 25.100 €+ Bas :
25.380 €Clôture veille : 965 544Volume : +0.44 %Capi échangé : 5 644 M€Capi. :

Alstom : Westinghouse bien parti pour vendre 8 réacteurs à la Chine

Westinghouse bien parti pour vendre 8 réacteurs à la ChineWestinghouse bien parti pour vendre 8 réacteurs à la Chine

PEKIN (Reuters) - Westinghouse Electric est bien parti pour décrocher plusieurs contrats en Chine portant sur la construction de huit nouveaux réacteurs nucléaires, a déclaré Timothy Collier, le directeur général de sa filiale chinoise.

Soucieuse de réduire la pollution des énergies fossiles, la Chine a lancé le plus important programme de développement du nucléaire civil depuis la catastrophe de Fukushima de 2011 au Japon. Les huit projets ont un coût estimé à 24 milliards de dollars (17,3 milliards d'euros).

Les grands groupes nucléaires chinois sont intéressés par les réacteurs de troisième génération AP1000 de Westinghouse, groupe basé aux Etats-Unis mais contrôlé par le japonais Toshiba

"Nous sommes actuellement à différents stades de négociations pour huit nouvelles unités", a déclaré Timothy Collier à Reuters.

La Chine a 20 réacteurs nucléaires en service et 28 autres en construction. Sun Qin, président de l'opérateur China National Nuclear Corporation (CNNC) a récemment dit à Reuters que 20 autres réacteurs pourraient sortir de terre dans les six prochaines années.

Les capacités installées de la Chine dans le domaine de l'énergie nucléaire sont de 15,69 gigawatts selon les derniers chiffres officiels. Pékin entend arriver à un niveau de 58 GW d'ici la fin de la décennie.

Les huit nouveaux réacteurs seront construits sur quatre sites parmi lesquels Sanmen, dans la province côtière du Zhejiang, et Haiyang dans la province septentrionale du Shandong, où quatre réacteurs AP1000 sont déjà en construction.

CNNC et China General Nuclear Power Group négocient aussi la construction de quatre réacteurs à Xudapu, dans la province du Liaoning, et à Lufeng dans celle du Guangdong. Ces projets ont d'ores et déjà reçu le feu vert du gouvernement, a dit Timothy Collier.

Le programme nucléaire chinois attire nombre d'équipementiers et fournisseurs comme les français Alstom et Areva.

(Matthew Miller, avec Huang Yan, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...