Bourse > Alstom > Alstom : Philips relève ses objectifs, nouveau plan de rachats d'actions
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
25.485 € -0.74 % Temps réel Euronext Paris
25.560 €Ouverture : -0.29 %Perf Ouverture : 25.640 €+ Haut : 25.260 €+ Bas :
25.675 €Clôture veille : 540 538Volume : +0.25 %Capi échangé : 5 585 M€Capi. :

Alstom : Philips relève ses objectifs, nouveau plan de rachats d'actions

Marché : Philips relève ses objectifs, nouveau plan de rachat d'actionsMarché : Philips relève ses objectifs, nouveau plan de rachat d'actions

par Sara Webb

AMSTERDAM (Reuters) - Philips a relevé mardi la plupart de ses objectifs financiers après deux années de restructuration et de recentrage sur les équipements médicaux, l'éclairage et l'électroménager.

Le groupe industriel diversifié a également annoncé un nouveau programme de rachat de ses propres actions de 1,5 milliard d'euros sur les deux ou trois prochaines années.

Toutefois, l'entreprise néerlandaise a averti que les conditions restaient difficiles sur beaucoup de ses marchés et ses nouveaux objectifs ont déçu certains analystes financiers, provoquant une baisse de son titre en Bourse d'Amsterdam.

"Les nouveaux objectifs sont un peu prudents", soulignent les analystes de Morgan Stanley dans une note de recherche, ajoutant qu'ils avaient espéré l'annonce d'un programme de rachat d'actions plus proche de deux milliards d'euros.

Au cours des deux dernières années, Philips a vendu une bonne partie de son activité d'électronique grand public - notamment ses divisions télévision, audio et vidéo qui peinaient à concurrencer les fabricants à bas coûts asiatiques - pour se recentrer sur les activités plus rentables dans l'électroménager, l'éclairage et les équipements médicaux.

La demande de nouveaux appareils à ultrason et de scanners a notamment propulsé le groupe en tête des fabricants de matériel médical aux Etats-Unis et à la place de numéro trois sur le marché des équipements hospitaliers dans le monde.

Le groupe a annoncé un nouvel objectif annuel de marges bénéficiaire à 11%-12% pour son Ebita (résultat avant intérêt, impôts et amortissement) sur la période 2014-2016, en amélioration par rapport aux 10-12% attendus pour cette année.

Il prévoit également un retour sur capital investi d'au moins 14% par rapport aux 12-14% prévus cette année.

"Nous voyons des opportunités importantes de croissance rentable pour 2016 et au-delà", a déclaré mardi son directeur général Frans van Houten.

"BEAUCOUP DE TRAVAIL"

Toutefois, le groupe a laissé inchangé, entre 4% et 6% par an, son objectif de croissance du chiffre d'affaires et ajouté qu'il était touché par les incertitudes autour de la demande médicale aux Etats-Unis, la faiblesse de la conjoncture et du marché de la construction en Europe, ainsi que la volatilité des changes aux Japon, en Inde et en Indonésie.

"Nous pouvons atteindre nos objectifs 2013", a dit Frans van Houten lors d'une conférence téléphonique. "Ce sera dur et nous avons beaucoup de travail devant nous au quatrième trimestre."

Le groupe a fixé des objectifs de marges d'Ebita de 16%-17% dans les équipements médicaux, qui représentent 40% de son chiffres d'affaires et 70% de son Ebita, de 9%-11% pour sa division éclairage et de 11%-13% dans l'électronique grand public, auxquelles son nom a longtemps été associé.

Le titre recule de 2,27% à 24,345 euros vers 10h25 GMT mais gagne 25% depuis le début de l'année. Il se traite à 14,9 fois ses résultats à venir, soit une prime de 15% par rapport à ses grands concurrents comme Electrolux, Alstom et Osram Licht, selon StarMine SmartEstimates.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...