Bourse > Alstom > Alstom : Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 0,80%
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
25.485 € -0.74 % Temps réel Euronext Paris
25.560 €Ouverture : -0.29 %Perf Ouverture : 25.640 €+ Haut : 25.260 €+ Bas :
25.675 €Clôture veille : 540 538Volume : +0.25 %Capi échangé : 5 585 M€Capi. :

Alstom : Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 0,80%

Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 0,80%Les Bourses européennes terminent en hausse, Paris gagne 0,80%

PARIS (Reuters) - Les principales bourses européennes ont démarré mardi le deuxième trimestre sur un net rebond, notamment à Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,8%, porté par un indicateur encourageant sur l'activité du secteur manufacturier en France.

Le CAC 40 a terminé à 4.426.72 points après avoir touché un nouveau plus haut depuis septembre 2008 en séance, à 4.440,04 points. Le Footsie britannique a connu une progression comparable de 0,82%, le Dax allemand se contentant de 0,5%. Les indices EuroStoxx 50 et FTSEurofirst 300 ont confirmé la tendance en prenant respectivement 0,78% et 0,56%.

Les résultats définitifs des enquêtes PMI de Markit sur le secteur manufacturier européen ont par ailleurs fait ressortir un ralentissement de la croissance en mars qui reste toutefois solidement ancrée.

Aux Etats-Unis, deux indices manufacturiers ont donné l'image d'un secteur qui reste en situation de croissance fermement ancrée, même si l'un dénote un ralentissement alors que l'autre au contraire atteste d'une croissance accélérée.

La bonne humeur des marchés européens s'explique aussi par les propos de responsables de la Banque centrale européenne (BCE) qui ont évoqué ces derniers temps une baisse des taux directeurs ainsi qu'une possible politique d'assouplissement quantitatif basée sur des rachat d'actifs.

Les investisseurs guettent la prochaine réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE, jeudi, qui pourrait éventuellement déboucher sur des initiatives pour contrer la menace d'une déflation. Les opérateurs du marché monétaire et les économistes interrogés par Reuters tempèrent cependant l'enthousiasme des marchés puisqu'ils s'attendant à un statu quo de la BCE malgré une inflation au plus bas depuis novembre 2009 en mars.

Du côté des valeurs, une activité fébrile dans le domaine des fusions et acquisitions a donné lieu à quelques belles envolées.

A Paris, Alstom, plus forte hausse du CAC 40, a bondi de plus de 8% après que le groupe a annoncé céder au fonds d'investissement européen Triton son activité de production d'échangeurs de vapeur pour environ 730 millions d'euros, l'opération s'inscrivant dans le cadre de sa stratégie de vente d'actifs non stratégiques.

A Helsinki, l'action du finlandais Metso a grimpé de plus de 19% après l'approche du groupe d'ingénierie écossais Weir Group en vue d'une fusion.

Le nouveau recul de l'inflation au sein de la zone euro enregistré en mars, selon les données publiées lundi par Eurostat, continue de tirer les rendements obligataires européens à la baisse. L'euro reste cependant ferme contre le dollar, dans l'attente de la publication, vendredi, de la statistique de l'emploi de mars aux Etats-Unis. Le billet vert continue de pâtir des déclarations de la présidente de la Fed la veille, qui mettent en sommeil l'hypothèse d'une prochaine remontée des taux d'intérêt.

Les cours du pétrole sont en repli, le baril de Brent s'échangeant à 106,80 dollars (-0,89%) réagissant au ralentissement de l'activité manufacturière en Chine et à celui observé en zone euro.

Le baril était repassé lundi sous le seuil des 108 dollars avec la diminution des tensions en Ukraine et le retrait de certaines troupes russes de la frontière.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...