Bourse > Alstom > Alstom : Lance la construction de deux usines à Saint-Nazaire
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
26.075 € -0.91 % Temps réel Euronext Paris
26.355 €Ouverture : -1.06 %Perf Ouverture : 26.420 €+ Haut : 25.930 €+ Bas :
26.315 €Clôture veille : 720 773Volume : +0.33 %Capi échangé : 5 719 M€Capi. :

Alstom : Lance la construction de deux usines à Saint-Nazaire

Les futures usines de Saint-NazaireLes futures usines de Saint-Nazaire

(Tradingsat.com) - Les travaux de construction des deux premières usines de turbines éoliennes offshore d’Alstom ont débuté ce matin à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, en présence du Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Les usines de Saint-Nazaire seront entièrement dédiées à l’assemblage des nacelles et à la fabrication des alternateurs de l’éolienne offshore Haliade 150 d’une puissance de 6 MW. Les deux bâtiments industriels se jouxteront et occuperont une surface totale d’environ 2,5 hectares sur un terrain de près de 14 hectares situé à Montoir-de-Bretagne, dans la zone portuaire de Saint-Nazaire. Ils seront dimensionnés pour atteindre la capacité de production de 100 machines par an. En 2014, ces usines remplaceront l’atelier temporaire de Saint-Nazaire dans lequel Alstom produit déjà actuellement les préséries de l’Haliade 150. Dès 2015, deux autres usines implantées à Cherbourg, dans la Manche, destinées à la fabrication des pales et des mâts, viendront compléter le dispositif industriel.

Alstom fournisseur exclusif du consortium mené par EDF EN dans le cadre du premier appel d’offres français sur l’éolien offshore, livrera les 240 éoliennes Haliade 150 qui équiperont, à partir de 2016, les champs de Courseulles-sur-mer, Fécamp et Saint-Nazaire. Le groupe, qui n’avait pas ouvert d’usine sur le territoire national depuis plus de 30 ans, s’est engagé à créer environ 1 000 emplois directs en France dans la filière des énergies marines renouvelables. Le plan industriel d’Alstom devrait générer également environ 4 000 emplois indirects chez ses fournisseurs et sous-traitants. L’activité du consortium assurera par ailleurs 2 000 emplois supplémentaires, essentiellement pour l’installation, les fondations et la maintenance des parcs éoliens.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...