Bourse > Alstom > Alstom : GE veut créer une alliance avec Alstom et renforcer sa branche Transport
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
26.070 € -0.42 % Temps réel Euronext Paris
26.330 €Ouverture : -0.99 %Perf Ouverture : 26.440 €+ Haut : 26.005 €+ Bas :
26.180 €Clôture veille : 43 277Volume : +0.02 %Capi échangé : 5 718 M€Capi. :

Alstom : GE veut créer une alliance avec Alstom et renforcer sa branche Transport

(Tradingsat.com) - General Electric (GE) a modifié jeudi son offre de rachat de la branche énergie d'Alstom afin de satisfaire le gouvernement français qui a récemment appelé à une amélioration des propositions de GE et du tandem Siemens-Mitsubishi Heavy Industries, également en lice.

GE n'a pas relevé la composante en cash de son offre mais a proposé de créer trois co-entreprises dans lesquelles GE et Alstom rassembleraient leurs activités dans le "grid" (réseaux), les énergies renouvelables et le nucléaire, confirmant les informations dévoilées un peu plus tôt par CNBC.

"Le montant de l’offre correspondant à cette alliance reste inchangé" a commenté Jeff Immelt, le patron de GE. "Nos synergies restent les mêmes. L’opération a un effet relutif immédiat pour nos bénéfices, accélère la transition de notre portefeuille vers des entreprises industrielles, et contribue à l'élargissement de l'éventail de produits et de services que nous proposons à notre clientèle", a ajouté le dirigeant.

GE et Alstom vont créer une alliance mondiale dans le nucléaire et française pour les turbines à vapeur en France afin de garantir que la technologie des turbines à vapeur pour centrales nucléaires reste française. Cette alliance inclut la production et la maintenance de la ligne des équipements pour centrales nucléaires et la vente de nouveaux équipements pour le nucléaire à travers le monde. Elle comprend également la ligne de produits de turbines à vapeur d’Alstom et leur maintenance sur le marché français.

Le conglomérat américain entend en outre renforcer le pôle Transport d'Alstom dans le cadre d'une alliance à parité.

Les deux groupes ont ainsi signé un protocole d'accord en vue de créer une alliance mondiale dans le Transport, comprenant la vente des activités de signalisation de GE au groupe Alstom, ainsi qu'un ensemble d'accords de coopération portant sur les services, la technologie, la chaîne logistique, la fabrication, et l’assistance commerciale aux Etats-Unis.

Par ailleurs, GE s'est engagé à créer 1 000 nouveaux emplois en France sur les trois prochaines années, notamment dans la production et l'ingénierie, a précisé jeudi le géant industriel.

GE-Alstom localisera en France pour ses activités énergie quatre centres de décisions mondiaux et leurs directions: réseaux (y compris pour les activités de réseaux actuelles de GE), Eolien en mer, Hydroélectrique et turbines à vapeur.

Ces nouveaux centres de décision viendront en complément du siège européen des activités européennes Energie de GE basé à Belfort depuis 1999. Par ailleurs, les activités Transport d’Alstom seront renforcées grâce à l’apport de l’activité Signalisation de GE. Le nom d’Alstom perdurera au travers de son activité transport et dans le secteur de l’énergie.

L’offre de GE est soumise à la décision du Conseil d’administration d’Alstom. Cette offre expire le 23 juin.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...