Bourse > Alstom > Alstom : COR -Alstom ne donnera pas plus d'informations à Siemens qu'à GE
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
26.315 € +0.52 % Temps réel Euronext Paris
26.330 €Ouverture : -0.06 %Perf Ouverture : 26.440 €+ Haut : 26.005 €+ Bas :
26.180 €Clôture veille : 766 568Volume : +0.35 %Capi échangé : 5 771 M€Capi. :

Alstom : COR -Alstom ne donnera pas plus d'informations à Siemens qu'à GE

Alstom refuserait de donner plus d'informations à SiemensAlstom refuserait de donner plus d'informations à Siemens

par Sophie Sassard et Jens Hack

LONDRES/MUNICH (Reuters) - Corrige le titre, explicite le fait qu'Alstom ne donnera pas plus d'informations à Siemens qu'à GE, précise source

Alstom ne donnera pas à Siemens plus d'informations sur sa branche d'énergie que celles déjà fournies à General Electric, auteur d'une proposition d'achat de 17 milliards de dollars (12,35 milliards d'euros), a-t-on appris mercredi d'une source française proche du dossier.

Siemens s'est adressé à Alstom pour réclamer de nouvelles informations avant une probable offre sur l'activité que convoite GE, a dit mardi le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg.

Selon la source, il s'agirait d'une "tactique de négociation" de la part du groupe allemand.

Alstom doit faire le point sur l'offre de GE d'ici le 2 juin mais le groupe d'énergie et de transport a ouvert ses comptes à Siemens sous la pression du gouvernement.

Siemens élabore une contre-offre qui inclurait, selon des sources proches du dossier, des apports d'actifs ferroviaires et une éventuelle prise de participation de l'Etat français dans Alstom Transport.

Mais plusieurs personnes au fait des projets de Siemens ont dit mercredi qu'il s'abstiendrait sans doute de toute proposition tant qu'il n'aurait pas de nouvelles informations.

Siemens s'est refusé à tout commentaire.

Une porte-parole d'Alstom a dit que le groupe attendait toujours une proposition ferme de Siemens, sans qu'il soit possible de dire quand elle pourrait survenir. Elle n'a pas précisé quel genre d'informations nouvelles Siemens avait sollicité.

Le gouvernement français ne voit pas d'un bon oeil l'offre de GE, estimant que la cession des actifs d'Alstom dans l'énergie l'affaiblirait en le cantonnant à sa seule activité transport, de taille moins grande.

Pour Berlin et Paris, une alliance entre Alstom et Siemens serait une alternative intéressante en ce qu'elle créerait deux champions industriels.

(avec Natalie Huet à Paris, Wilfrid Exbrayat et Nicolas Delame pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...