Bourse > Alstom > Alstom : Bouygues moins optimiste pour 2014, les télécoms pèsent
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
25.540 € +0.63 % Temps réel Euronext Paris
25.425 €Ouverture : +0.45 %Perf Ouverture : 25.570 €+ Haut : 25.100 €+ Bas :
25.380 €Clôture veille : 288 936Volume : +0.13 %Capi échangé : 5 597 M€Capi. :

Alstom : Bouygues moins optimiste pour 2014, les télécoms pèsent

Les télécoms pèsent sur le résultat opérationnel de BouyguesLes télécoms pèsent sur le résultat opérationnel de Bouygues

par Gilles Guillaume et Natalie Huet

PARIS (Reuters) - Bouygues a revu jeudi en légère baisse son objectif annuel de chiffre d'affaires après un premier semestre marqué par une poursuite de la migration de ses abonnés télécoms vers ses nouveaux tarifs moins élevés et par un ralentissement des commandes publiques dans la route.

Dans la division routes Colas, le directeur financier de Bouygues Philippe Marien a déclaré à Reuters, à l'issue de la présentation des résultats, qu'une réduction des effectifs était "probable" sur le site de Dunkerque, dans le cadre des mesures étudiées pour redresser l'activité de produits raffinés, notamment les huiles.

Le groupe de BTP, de télécoms et de médias a réalisé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice opérationnel courant de 134 millions d'euros, en baisse de 61,4% d'une année sur l'autre. Bouygues Telecom a accusé une perte opérationnelle courante de 41 millions sur la période, alors qu'il affichait un an plus tôt un bénéfice de 91 millions.

"Le résultat opérationnel courant (...) reflète principalement la baisse de profitabilité attendue chez Bouygues Telecom", a expliqué le groupe dans un communiqué. "Comme attendu, les résultats financiers du semestre sont affectés par la poursuite du 'repricing' du parc de clients mobiles."

Pour l'activité télécoms, Martin Bouygues, le PDG du groupe, a déclaré au cours d'une conférence de presse que l'objectif pour 2016 était de revoir à nouveau une croissance "significative" de l'Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements), ressorti en baisse de 29% au premier semestre.

Le dirigeant a toutefois répété ne pas avoir reçu d'offre pour Bouygues Telecom. "Sur la consolidation, pendant l'été, il ne s'est rien passé de particulier", a-t-il dit.

"RALENTISSEMENT DES COMMANDES PUBLIQUES EN FRANCE"

Après avoir échoué au printemps dans sa tentative d'alliance avec l'opérateur concurrent SFR, Bouygues Telecom avait décidé de mettre en place un plan de transformation dont le but est de lui garantir un avenir autonome.

Au premier semestre, Bouygues a vu son parc de clients au forfait mobile progresser de 74.000, à 9,98 millions. En revanche, l'ensemble du parc clients mobiles du groupe a reculé à 11,02 millions à fin juin, contre 11,29 millions un an plus tôt et 11,06 millions fin mars 2014.

Plus petit des acteurs français dans le fixe, le groupe a également lancé en mars une offre 'triple play' (internet, télévision et téléphone) à moins de 20 euros pour tenter d'ouvrir un nouveau front dans la guerre des prix sur le fixe, segment dans lequel son rival Free (groupe Iliad) utilise ses marges élevées pour financer son offensive dans le mobile.

Bouygues a fait état de 102.000 recrutements nets dans le haut débit fixe au deuxième trimestre.

Le groupe, qui a confirmé l'objectif d'un solde Ebitda-investissements légèrement positif en 2014 dans son activité télécoms, a en revanche légèrement abaissé son objectif annuel de chiffre d'affaires, attendu en baisse de 1% à 2%, alors qu'il l'escomptait jusqu'ici proche de son niveau de 2013.

"Le ralentissement des commandes publiques en France reste un point d'attention pour le second semestre" a expliqué le groupe.

Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Bouygues a progressé de 1% à 15,18 milliards d'euros. S'il a augmenté de 7% dans la construction et de 3% dans l'immobilier, il a en revanche baissé de 2% chez Colas.

PLUS-VALUES SUR EUROSPORT ET COFIROUTE

"Le marché français a été plus difficile au premier semestre avec un ralentissement des commandes publiques à la suite des élections municipales, en particulier dans la route, la raréfaction des très grandes affaires et un attentisme renforcé sur le marché du logement" a ajouté Bouygues.

Dans la construction, l'international (+9%) a compensé l'activité en France (-2%).

TF1 a déjà publié de son côté fin juillet ses résultats semestriels, marqué par une dégradation de sa rentabilité.

Après plus-value de cession d'Eurosport, le résultat opérationnel du groupe est ressorti en hausse de 50,7% à 523 millions, tandis qu'après plus-value de cession au concurrent Vinci de la participation de Colas dans Cofiroute, le résultat net, part du groupe, a plus que doublé à 410 millions d'euros.

Sur Alstom, dont il détient 29,29%, Bouygues n'a pas enregistré au deuxième trimestre de contribution puisque celle-ci sera désormais comptabilisée uniquement aux premier et troisième trimestres de l'exercice. Dans le cadre de la cession par Alstom de sa branche énergie à General Electric pour 12,3 milliards d'euros, Bouygues et le gouvernement français ont conclu un accord prévoyant pour l'Etat une option d'achat sur 20% du capital d'Alstom à compter de la finalisation de l'opération, prévue mi-2015.

"Alstom offrira, à l'issue de l'opération avec General Electric, des perspectives de croissance et de revalorisation", a indiqué Bouygues dans son communiqué de résultats.

En Bourse, l'action Bouygues surperforme le marché, cédant 0,09% à 28,435 euros à 14h16 pendant que l'indice CAC 40 perd 0,62%.

Société générale souligne dans une note une prévision de chiffre d'affaires légèrement révisée à la baisse pour 2014 et la chute de 11,2% des revenus dans l'activité mobile au deuxième trimestre, tout en relevant une "très bonne" performance dans la construction lors de la période avril-juin.

(Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...