Bourse > Alstom > Alstom : Bouygues accélère la refonte de Bouygues Telecom
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
25.325 € -0.63 % Temps réel Euronext Paris
25.500 €Ouverture : -0.69 %Perf Ouverture : 25.520 €+ Haut : 25.095 €+ Bas :
25.485 €Clôture veille : 547 024Volume : +0.25 %Capi échangé : 5 550 M€Capi. :

Alstom : Bouygues accélère la refonte de Bouygues Telecom

Bouygues accélère la refonte de Bouygues TelecomBouygues accélère la refonte de Bouygues Telecom

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Bouygues a annoncé jeudi de nouvelles économies chez Bouygues Telecom, qui a contribué à creuser sa perte opérationnelle courante au premier trimestre, et affirmé que l'opérateur, isolé après le mariage entre SFR et Numericable, pouvait rester indépendant.

Le directeur financier du groupe s'est toutefois gardé de démentir une information des Echos selon laquelle Orange étudierait un rachat du troisième opérateur mobile français, ou du moins un partage de leurs infrastructures de réseaux.

"Bouygues Telecom a une route qui lui permet d'avoir une stratégie indépendante", a déclaré Philippe Marien lors d'une conférence téléphonique. "Après, tous les scénarios sont sur la table. Tous les opérateurs télécoms (...) réfléchissent à toutes les hypothèses et toutes les opportunités".

De son côté, le syndicat CFE-CGC estime dans une lettre au Premier ministre Manuel Valls diffusée jeudi qu'un rapprochement de Bouygues et Orange permettrait de sauver des emplois chez Bouygues Telecom et apporterait des synergies industrielles.

"On demande à l'Etat de prendre ses responsabilités en regardant si l'opération peut se faire", a dit à Reuters Sébastien Crozier, représentant CFE-CGC d'Orange, tout en précisant ne pas être au courant d'éventuelles discussions.

"Il faut redonner à la France un opérateur stable, de dimension internationale avec un actionnaire de référence qui ne cherche pas seulement à faire remonter des dividendes", a-t-il ajouté. "Bouygues pourrait être cet actionnaire".

Bouygues a fixé à sa filiale télécoms un nouvel objectif de 300 millions d'euros d'économies de coûts par an à partir de 2016, tout en prévenant que cette "refondation" aurait des conséquences sociales, sans confirmer l'évaluation de 1.500 à 2.000 suppressions d'emplois avancée de source syndicale.

Le groupe a également réaffirmé son objectif de dégager chez Bouygues Telecom un excédent brut d'exploitation (Ebitda) légèrement positif après soustraction de ses investissements nécessaires pour se renforcer dans le très haut débit fixe et mobile face à une concurrence particulièrement féroce.

OPTIMISME POUR LA CONSTRUCTION ET TF1

Avec Colas, le pôle de construction de routes victime de sa saisonnalité, Bouygues Telecom a contribué à creuser la perte opérationnelle courante de Bouygues à 96 millions d'euros au premier trimestre, contre une perte de 77 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires de l'opérateur a baissé de 5% sur le trimestre, tandis que celui d'Iliad, maison-mère de Free, a bondi de 10,8% dans le même temps.

Le groupe Bouygues a toutefois amélioré son chiffre d'affaires de 3% à 6,841 milliards d'euros au premier trimestre, confirmant viser pour 2014 un total proche de celui de 2013.

Il s'est en outre montré confiant dans ses performances opérationnelles en 2014 dans la construction et chez TF1 qui devrait notamment bénéficier de la Coupe du monde de football au Brésil.

Bouygues a également renoué avec un bénéfice net part du groupe à hauteur de 285 millions, après une perte de 42 millions un ans plutôt, grâce à l'encaissement de règlements de litiges chez Bouygues Telecom et à la plus-value nette de la cession de la part de Colas dans Cofiroute.

Interrogé sur l'avenir de la part de Bouygues dans Alstom, dont il détient 29,3% du capital et qui fait l'objet d'une offre de l'américain General Electric, Philippe Marien a déclaré que Bouygues "resterait actionnaires à hauteur de sa participation dans cet Alstom reconfiguré et recentré autour du transport – si c’est cette offre-là".

L'allemand Siemens a quant à lui exprimé des marques d'intérêt pour les activités d'Alstom dans l'énergie.

L'action Bouygues a clôturé en baisse de 3,66% à 31,675 euros avant la publication de ces résultats, donnant une capitalisation de 22,41 milliards et portant sa hausse depuis le début de l'année à 15,5%.

(Avec Gwénaëlle Barzic, Natalie Huet et Gilles Guillaume, édité par Pascale Denis)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...