Bourse > Alstom > Alstom : Alstom mise sur les émergents pour maintenir ses commandes
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
25.145 € -0.93 % Temps réel Euronext Paris
25.425 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 25.425 €+ Haut : 25.120 €+ Bas :
25.380 €Clôture veille : 144 806Volume : +0.07 %Capi échangé : 5 510 M€Capi. :

Alstom : Alstom mise sur les émergents pour maintenir ses commandes

Alstom mise sur les émergents pour maintenir ses commandesAlstom mise sur les émergents pour maintenir ses commandes

PARIS, 3 novembre - Alstom a publié jeudi des résultats semestriels en net recul mais s'est dit confiant dans sa capacité à maintenir un bon niveau de commandes grâce aux pays émergents.

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport, qui continue de subir la faiblesse des commandes enregistrées pendant la crise de 2009, a en outre confirmé son objectif de marge opérationnelle comprise entre 7% et 8% sur l'ensemble de 2011-2012, même s'il ne prévoit pas d'atteindre le haut de cette fourchette.

Pour le second semestre, Alstom table sur une hausse de ses ventes et sur une amélioration de sa performance opérationnelle, ainsi que sur un cash flow libre positif.

"Nos récents succès sur (les marchés émergents) nous permettent d'être confiants dans la capacité de nos quatre secteurs à maintenir un bon niveau de commandes", a déclaré son PDG, Patrick Kron.

Le patron d'Alstom a dans le même temps estimé lors d'une conférence téléphonique avec les analystes que les conditions de marché pour l'ensemble des activités du groupe n'étaient pas très différentes de ce qu'elles étaient en juillet.

"Il y a toujours un contraste entre les économies matures et les marchés en forte croissance", a-t-il dit. "En ce qui concerne les marchés matures, l'attitude attentiste de nos clients est bien plus liée au manque de visibilité qu'au manque de financement."

"DE LA PLACE POUR NOUS TOUS"

Dans la ligne du rebond constaté au second semestre 2010-2011, les prises de commandes d'Alstom ont progressé de 45% entre le 1er avril 2011 et le 30 septembre, à 10,2 milliards d'euros, dont les deux tiers en provenance des marchés émergents contre seulement 49% un an plus tôt.

"En ce qui concerne la concurrence avec des groupes chinois ou d'autres rivaux asiatiques, il y a de la place pour nous tous. Le fait que leur part de marché augmente ne signifie pas nécessairement que la nôtre diminue. Cela veut juste dire que nous nous attaquons tous à des marchés substantiellement plus importants que par le passé", a déclaré Patrick Kron.

Au premier semestre, Alstom a enregistré un résultat net de 363 millions d'euros (-9%), un résultat opérationnel de 627 millions (-18%) et un chiffre d'affaires de 9.389 millions (-10%).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes tablaient en moyenne sur un résultat opérationnel de 567 millions d'euros et sur un chiffre d'affaires de 9.676 millions.

La marge opérationnelle d'Alstom a atteint 6,7%, contre 7,3% au premier semestre 2010-2011 et 5,8% attendus par les analystes.

Déjà négatif de 963 millions d'euros au premier semestre 2010-2011, le cash flow libre s'est établi -914 millions en raison notamment de la faiblesse du chiffre d'affaires et donc de la diminution des paiements liés l'avancement des contrats.

Alstom a également dû débourser 280 millions d'euros en raison de deux litiges avec des clients en Bulgarie et en Hongrie.

Au 30 septembre, la dette nette du groupe s'établissait à 2.748 millions d'euros contre 1.286 millions au 31 mars et 1.473 millions au 30 septembre 2010.

L'action Alstom a terminé jeudi en hausse de 5,83% à 27,50 euros mais accuse un recul de 23,2% depuis le début de l'année après une baisse de 27% en 2010.

Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...