Bourse > Alstom > Alstom : Alstom cherche de l'air en cédant une part de son pôle Transport
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
27.065 € +1.96 % Temps réel Euronext Paris
26.550 €Ouverture : +1.94 %Perf Ouverture : 27.240 €+ Haut : 26.445 €+ Bas :
26.545 €Clôture veille : 1 229 780Volume : +0.56 %Capi échangé : 5 946 M€Capi. :

Alstom : Alstom cherche de l'air en cédant une part de son pôle Transport

Alstom publie des résultats semestriels en baisseAlstom publie des résultats semestriels en baisse

PARIS (Reuters) - Alstom a annoncé mercredi son intention de vendre une participation minoritaire dans son pôle Transport après avoir vu ses résultats reculer au premier semestre 2013-2014, marqué par une forte détérioration de ses prises de commandes et de sa génération de trésorerie.

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport, pénalisé notamment par un marché de centrales à gaz atone en Europe, a également confirmé dans un communiqué son intention de faire davantage d'économies.

"Afin d'accroître la flexibilité financière et de renforcer la mobilité stratégique tant pour le groupe que pour Alstom Transport, Alstom va étudier la vente d'une participation minoritaire dans Alstom Transport à des partenaires industriels ou des investisseurs financiers", a-t-il annoncé.

"Le groupe a également l'intention de céder certains actifs non stratégiques. Globalement, ce programme vise à rapporter entre 1 milliard et 2 milliards d'euros d'ici décembre 2014."

Alstom a précisé que ses économies de coûts annuelles "devraient progressivement atteindre 1,5 milliard d'euros à l'horizon d'avril 2016" et que, dans ce cadre, ses charges de restructuration devraient représenter entre 150 et 200 millions d'euros par an.

Le groupe a enregistré au premier semestre, clos le 30 septembre, un résultat net de 375 millions d'euros (-3%), un résultat opérationnel de 695 millions (-1%) et un chiffre d'affaires de 9.730 millions (stable), sa marge opérationnelle atteignant ainsi 7,1% contre 7,2% au premier semestre 2012-2013.

Ses prises de commandes ont dans le même temps reculé de 22% à 9,4 milliards d'euros, avec une demande en baisse pour les grands projets, notamment dans les équipements pour centrales thermiques (Thermal Power).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 352 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 9.593 millions.

Alors que le groupe a vu les avances de ses clients diminuer, en raison notamment d'une baisse des grands contrats "clé en mains", son flux de trésorerie disponible s'est établi à -511 millions d'euros, alors qu'il avait été positif de 101 millions au premier semestre 2012-2013.

Sa dette nette s'est en outre creusée pour atteindre 3.294 millions d'euros au 30 septembre, contre 2.342 millions au 31 mars 2013 et 2.871 millions au 30 septembre 2012.

Alstom a cependant confirmé son objectif de croissance organique "modeste" en 2013-2014 et réaffirmé que sa marge opérationnelle devrait être stable cette année et s'améliorer ensuite pour atteindre environ 8% "dans les deux à trois ans suivants", soit à l'issue des exercices clos en mars 2016 ou 2017.

Le groupe a également redit que son cash-flow libre devrait rester positif pour chacune de ces années.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...