Bourse > Allianz se > Allianz se : Résultat opérationnel d'allianz solide malgré la crise
Allianz SeAllianz Se ALL - DE0008404005ALL - DE0008404005
82.900 € +1.07 %
81.200 €Ouverture : +2.09 %Perf Ouverture : 83.130 €+ Haut : 80.050 €+ Bas :
82.900 €Clôture veille : 23 670Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Allianz se : Résultat opérationnel d'allianz solide malgré la crise

Résultat opérationnel d'allianz solide malgré la criseRésultat opérationnel d'allianz solide malgré la crise

FRANCFORT (Reuters) - Allianz a publié vendredi un résultat d'exploitation du troisième trimestre meilleur qu'attendu et s'est dit en mesure d'affronter la conjoncture difficile, faisant grimper son cours en Bourse.

Le premier assureur européen a confirmé son objectif d'un bénéfice opérationnel compris entre 7,5 et 8,5 milliards d'euros pour l'ensemble de l'exercice 2011, tout en précisant que le résultat net annuel serait inférieur à celui de 2010 en raison de lourdes provisions sur ses investissements en Bourse et ses titres de dette grecque.

"En raison de nos solides résultats d'exploitation et de la solidité inébranlable de nos capitaux, Allianz est bien en mesure de résister à l'adversité", a dit aux journalistes son directeur financier Oliver Bäte.

L'action Allianz a terminé la séance en hausse de 5,61%, faisant mieux que l'indice Stoxx européen du secteur de l'assurance, en hausse de 3,63%.

"Nous sommes très agréablement surpris par la solide performance d'Allianz en matière de bénéfice d'exploitation. Nous ne jugeons pas trop négativement le fait que le bénéfice net soit inférieur aux attentes car cela a été provoqué par une fiscalité plus élevée et des dépréciations d'actifs supérieures aux prévisions", explique Philipp Hässler d'Equinet Bank.

Le bénéfice net trimestriel d'Allianz s'est effondré à 196 millions d'euros contre 1,26 milliard un an auparavant. Les analystes interrogés par Reuters attendaient 566 millions.

Le groupe a passé 931 millions d'euros de provisions, essentiellement sur des investissements réalisés sur les marchés financiers, mais qui résultent aussi de nouvelles décotes sur son portefeuille de dette grecque.

Cette contre-performance n'a pas dissuadé les investisseurs d'acheter le titre, les opérateurs privilégiant le bénéfice d'exploitation, en baisse de 7,3% à 1,91 milliard d'euros, mais supérieur à une prévision de 1,71 milliard.

Contrairement au réassureur Munich Re, qui s'est délesté de 1,4 milliard d'euros d'obligations souveraines italiennes au troisième trimestre (voir ), Allianz a fait savoir qu'il n'avait pas réduit son exposition à la dette de l'Italie et qu'il était confiant de voir le pays mettre de l'ordre dans ses finances publiques.

Jonathan Gould, Nicolas Delame et Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...