Bourse > Alcoa > Alcoa : Des comptes trimestriels jugés rassurants
ALCOAALCOA AA - US0138171014AA - US0138171014
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Alcoa : Des comptes trimestriels jugés rassurants

tradingsat

(CercleFinance.com) - Hier soir après la clôture de Wall Street, Alcoa a ouvert la saison des résultats trimestriels en faisant part de comptes globalement supérieurs aux attentes du marché. Le patron du groupe, Klaus Kleinfeld, s'est montré relativement optimiste quant aux perspectives du second semestre, notamment grâce à la Chine et aux Etats-Unis.

L'aluminier américain a fait état, au titre de son 2ème trimestre, d'un chiffre d'affaires de 5,96 milliards de dollars en baisse de 9,4% sur un an, mais pratiquement stable par rapport au trimestre précédent.

L'excédent brut d'exploitation (EBITDA) ajusté, qui se monte à 517 millions de dollars, est en chute de 50% sur un an et de 17% par rapport au 1er trimestre 2012.

Au T2 2012, la perte nette attribuable aux actionnaires était de deux millions de dollars (0 dollar par action environ) contre 322 millions de bénéfices (0,28 dollar par action) au T2 2011 et encore 94 millions (0,09 dollar) durant le premier quart de l'exercice en cours. Hors exceptionnels (charges environnementales et suite à un incendie notamment), le bénéfice net trimestriel se situe à 61 millions de dollars, soit 0,06 dollar par titre.

Du côté des liquidités, le groupe a porté sa trésorerie disponible de 1,3 à 1,7 milliard de dollars en un an.

Le PDG Klaus Kleinfeld insiste sur les réductions de coûts et de capacités qui continuent d'être mises en oeuvre et sur le recentrage sur les segments à plus forte marge. Alcoa cite d'ailleurs des marchés en “forte croissance” comme l'aéronautique et l'automobile. 'Bien que les prix de l'aluminium baissent, les fondamentaux du marché demeurent solides et caractérisée par une forte demande confrontée à une offre contrainte', a-t-il ajouté.

Alcoa a aussi réaffirmé ses prévisions annuelles, à savoir une demande d'aluminium en croissance globale de 7% (après +10% en 2011) et un déficit de métal sur le marché.

Le bureau d'études Aurel BGC commente ce matin que selon Alcoa, 'la croissance de la demande chinoise restera de 11% sur 2012, comme anticipé en avril dernier'. Si un certain fléchissement est attendu au 2ème trimestre, un redressement devrait intervenir au 2nd semestre après des décalages d'investissements en infrastructures.

Certes, la croissance estimative de l'Asie hors Chine est ramenée de 8 à 6% et la contraction anticipée du marché européen passe de - 0,3 à -1% cette année. Mais aux Etats-Unis, on passe de + 3 à + 4%, grâce notamment au secteur automobile.

Bref, selon les analystes, “le discours n'indique pas d'effondrement de la demande sur les prochains mois” et le marché mondial profite d'une réduction des surcapacités de production mis en peuvre en Chine. “Les importations chinoises d'aluminium progressent de 128% sur un an. Ainsi, selon le PDG, Klaus Kleinfeld, les prix de l'aluminium vont rebondir”, termine Aurel BGC.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...