Bourse > Alcoa > Alcoa : Un troisième trimestre à oublier
ALCOAALCOA AA - US0138171014AA - US0138171014
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Alcoa : Un troisième trimestre à oublier

tradingsat

(CercleFinance.com) - Touché de plein fouet par la chute des prix de l'aluminium et par la vigueur du dollar, Alcoa a fait état hier de comptes du troisième trimestre très inférieurs aux attentes.

Le producteur américain d'aluminium a enregistré un bénéfice net de 44 millions de dollars représentant 2 cents par action, contre 149 millions représentant 12 cents par titre un an plus tôt. Le bénéfice par action (BPA) s'est établi à 7 cents hors exceptionnel, contre 13 cents anticipés par les analystes.

Le chiffre d'affaires a lui aussi déçu, ressortant en retrait de 21% à 5,57 milliards de dollars, contre un consensus de 5,65 milliards.

'Malgré les efforts de réduction de coûts et de capacités, les activités de production d'aluminium de base affiche une perte de 59 millions de dollars, contre un bénéfice de 245 millions $ l'année dernière', a précisé Aurel BGC dans une note. Et de poursuivre: 'le prix moyen réalisé est de 1.900 dollars la tonne, en chute de 25% sur un an et de 13% en séquentiel.'

La forte concurrence des producteurs chinois a également amené Alcoa à faire état de perspectives somme toute mitigées, avec des capacités de production excédentaires et une demande en ralentissement dans l'Empire du Milieu. La hausse de la demande en Chine est désormais attendue à 9,3% cette année, contre + 9,5% annoncé en juillet dernier. Au niveau mondial, la demande a été évaluée à 57,5 millions de tonnes en 2015, à comparer avec 57,4 millions estimés cet été.

'La révision la plus négative est sur le Brésil dont la demande se contracterait de 3%, contre - 1% attendu en juillet dernier', relaie également Aurel BGC.

Alcoa, qui vient d'annoncer son intention de se scinder en 2 entités, voulant séparer son coeur de métier dans l'aluminium, en difficulté, de ses activités à valeur ajoutée, liées notamment aux industries aéronautique et automobile, a enfin réajusté à la baisse son estimation de surplus mondial d'aluminium pour cette année à 551.000 tonnes, contre une prévision précédente de 762.000 tonnes.

Last but not least, le groupe table sur un déficit d'aluminium l'année prochaine.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...