Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Nokia se préparerait à racheter les réseaux mobiles d'Alcatel
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Nokia se préparerait à racheter les réseaux mobiles d'Alcatel

Nokia se préparerait à racheter les réseaux mobiles d'AlcatelNokia se préparerait à racheter les réseaux mobiles d'Alcatel

PARIS (Reuters) - Nokia se prépare à racheter les réseaux de téléphonie mobile de l'équipementier franco-américain Alcatel-Lucent, rapportent le quotidien Les Echos et l'agence de presse Bloomberg.

Selon Les Echos, qui cite une source proche du dossier, une annonce pourrait intervenir "rapidement". De son côté, Bloomberg écrit que l'accord pourrait être dévoilé cette semaine mais que les responsables de Nokia souhaitent d'abord obtenir le feu vert de l'Etat français.

"Nous ne commentons pas les rumeurs et les spéculations", a réagi une porte-parole d'Alcatel-Lucent. Dans l'entourage du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, on ne fait aucun commentaire.

"Les réunions entre les dirigeants des deux groupes se sont multipliées depuis le mois de janvier. Elles ont notamment eu lieu au siège d'Alcatel-Lucent, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)", peut-on lire dans Les Echos.

Bloomberg avait rapporté vendredi que Nokia souhaitait céder sa division de cartographie HERE, valorisée à environ deux milliards d'euros, une transaction qui pourrait conforter le financement d'une acquisition par la suite.

Les rumeurs d'un rapprochement entre Nokia Networks et Alcatel sont récurrentes dans un secteur des télécoms dépendant des capacités d'investissement des opérateurs et soumis à la forte concurrence des équipementiers chinois Huawei et ZTE.

Reuters avait appris l'année dernière que le groupe finlandais discutait en interne de la possibilité de solliciter Alcatel-Lucent en vue d'une alliance dans le cadre de la revue stratégique engagée après sa décision de vendre son activité de téléphonie mobile à Microsoft.

En 2014, la division réseaux mobiles d'Alcatel-Lucent, qui emploie 11.000 salariés sur les 53.000 que compte le groupe, avait dégagé un chiffre d'affaires de 4,7 milliards d'euros.

Les titres Nokia et Alcatel-Lucent traités à Wall Street ont gagné respectivement 3% et 7,7% dans des volumes étoffés à la suite de la publication de ces informations. Depuis le 1er janvier, l'action Alcatel a progressé d'un peu plus de 30% à la Bourse de Paris.

Acculé à gager ses brevets pour pouvoir obtenir un prêt de ses banques fin 2012, Alcatel-Lucent a depuis opéré un spectaculaire redressement sous la houlette de son nouveau directeur général, Michel Combes.

(Matthias Blamont, avec James Regan et Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...