Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Brusque retournement à la baisse !
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Brusque retournement à la baisse !

ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT

(Tradingsat.com) - Il y a du mouvement en ce moment autour d'Alcatel-Lucent, dont le titre s'est brusquement retourné à la baisse jeudi en toute fin de séance, avec l'ensemble du marché d'ailleurs, après avoir évolué en nette hausse jusque là.

L'indice CAC 40 a lui aussi fait marche-arrière après les propos de Mario Draghi sur les perspectives de croissance de la zone euro, et dans le sillage de Wall Street.

L'équipementier télécoms qui s'était envolé de plus de 10% ce matin à l'ouverture malgré l'annonce d'une lourde perte, recule à présent de près de 4% à 1,25 euro.

Le marché a donc révisé sa copie après avoir salué une publication qui était pourtant loin d'être séduisante.

L'annonce d'un résultat opérationnel supérieur aux attentes avait en partie sauvé le titre du carnage boursier ce matin, alors que le marché semblait accueillir de manière positive le prochain départ du directeur général d'Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen.

"D'une manière générale, on constate que l'activité du groupe et l'action Alcatel ont dépéri depuis que Verwaayen a rejoint le groupe en 2008", ont lâché tôt ce matin les analystes de Jefferies.

Le broker a aussi mis en avant l'existence d'éléments opérationnels de bonne facture au quatrième trimestre. En effet, le résultat d’exploitation ajusté est ressorti à 117 millions d’euros soit 2,9% des revenus, nettement au-dessus des attentes.

Cependant, Jefferies perçoit toujours des "risques significatifs" sur le bilan de la société et continue de penser que l'action recèle un potentiel de baisse "raisonnable", ce qui incite le spécialiste à rester à "Sous-performance" sur le dossier avec un objectif de cours inchangé à 0,65 euro.

D'autres intervenants comme le CM-CIC ont préféré rester focalisés sur les problèmes de trésorerie du groupe. Ce courtier soulignait ainsi ce matin que "la consommation de cash reste importante à 679 millions d’euros", "rappel[ant] que malgré l’obtention d’une ligne de crédit syndiqué auprès de Goldman Sachs et Crédit Suisse, c’est le point critique sur ce dossier".

Alcatel-Lucent a fait état au titre du quatrième trimestre d'une perte nette de -1,372 milliard d'euros, soit -0,60 euro par action. Celle-ci inclut des charges de restructuration de 247 millions, un gain lié aux amendements de régimes d’avantages postérieurs à l’emploi de 169 millions d'euros, un gain financier net de 97 millions d'euros, une perte de valeur sur actifs de 894 millions d’euros résultant de la revue du test de dépréciation effectué à la fin du quatrième trimestre 2012, utilisant des hypothèses cohérentes avec celles publiées dans la documentation de nos facilités de crédit.

Elle inclut aussi une charge de 514 millions d’euros d’impôts différés, basée sur des hypothèses cohérentes avec celles utilisées pour le test annuel de goodwill. La perte nette publiée (part du Groupe) inclut aussi des écritures de suivi de l’allocation du prix d’acquisition de Lucent qui s’élèvent à -255 millions d’euros avant impôts et à -163 d’euros après impôts.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...