Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Regain de spéculations dans le dossier Nokia
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Regain de spéculations dans le dossier Nokia

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alcatel-Lucent s'est rapidement imposé à la première place des plus fortes hausses de l'indice SBF 120 jeudi matin, porté par de nouvelles spéculations concernant un rapprochement avec Nokia.

Vers 9h45, le titre bondit de 6,5% à près de 2,7 euros, alors que le SBF 120 se replie de 0,1%.

'Nokia reconnaît qu'il a récemment approché Alcatel en vue d'une alliance ou d'un rachat des activités sans fil du groupe franco-américain, évaluées selon les analystes entre 1,1 et 1,5 milliard d'euros', écrivent ce matin les équipes de Barclays Bourse.

'Après la vente à Microsoft de sa branche de téléphonie mobile, le groupe finlandais est à la recherche d'un nouveau modèle de développement', expliquent le gérant parisien.

'Sachant que Nokia a entamé une réflexion stratégique sur son avenir, il ne serait pas surprenant que le groupe étudie un rapprochement avec Alcatel-Lucent', confirment de leur côté les stratèges d'Aurel BGC.

'Les arguments qui militent pour un rapprochement ne manquent pas, pour la partie mobile en tout cas', estiment-ils.

Beaucoup de professionnels font valoir que Nokia dispose désormais d'une trésorerie totale de à 7,8 milliards d'euros après la cession de ses téléphones portables, ce qui lui offre une marge de manoeuvre considérable pour boucler d'éventuelles acquisitions.

Dès le début du mois de septembre, le Wall Street Journal s'était fait l'écho d'informations évoquant un possible intérêt de Nokia pour la division de réseaux mobiles d'Alcatel-Lucent.

'Ce qui manque aujourd'hui à Nokia, c'est une forte part de marché en Amérique du Nord', expliquait alors Morgan.

'Racheter les activités mobiles d'Alcatel-Lucent fournirait à Nokia une présence régionale plus équilibrée, le groupe restant pour l'instant très dépendant du Japon et de la Corée du Sud', avaient justifié les professionnels.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...