Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : 15 millions de terminaux mobiles sont infectés par des logiciels malveillants
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : 15 millions de terminaux mobiles sont infectés par des logiciels malveillants

(Tradingsat.com) - Alcatel-Lucent publie aujourd'hui un rapport qui signale une croissance de 17% du nombre de téléphones mobiles infectés pendant les six premiers mois de 2014, soit près du double de celle enregistrée pour l’ensemble de 2013. En cause, les logiciels malveillants (ou malware) utilisés par les pirates informatiques pour accéder aux terminaux, qui continuent à augmenter en même temps que l’utilisation du très haut débit par le grand public. De même, le taux d’infections résidentielles dans les réseaux fixes a atteint 18% fin juin, alors qu’il n’était que de 9% en décembre 2013, montrent les chiffres publiés par les Kindsight Security Labs d’Alcatel-Lucent.

Le taux d’infection mobile était de 0,65% au premier semestre 2014, contre 0,55% fin 2013. S’appuyant sur ce constat, les Kindsight Security Labs estiment que 15 millions de terminaux mobiles sont infectés par des logiciels malveillants, alors qu’ils n’étaient que 11,3 millions fin 2013. Selon l'équipementier, 60% de l’ensemble des infections sur réseaux mobiles visaient les terminaux Android, tandis que 40% des logiciels malveillants mobiles proviennent d’ordinateurs portables Windows connectés à un téléphone ou via une clé USB mobile ou un routeur portable sans fil (MIFI hub). Les infections sur iPhone et BlackBerry représentent moins d’1% des infections répertoriées.

"Les smartphones Android sont les cibles les plus faciles pour les logiciels malveillants, mais les ordinateurs portables Windows restent les préférés des cybercriminels professionnels les plus agressifs", a déclaré Kevin McNamee, architecte sécurité et directeur des Kindsight Security Labs d’Alcatel-Lucent. "La qualité et la sophistication de la plupart des logiciels malveillants Android restent inférieures à celles des logiciels plus anciens visant les PC Windows. Les logiciels malveillants Android ne font pas d’efforts particuliers pour se cacher et exploitent le manque de méfiance des utilisateurs pour installer des applications infectées."


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...