Bourse > Albioma > Albioma : Perd 5%, des analystes restent optimistes
ALBIOMAALBIOMA ABIO - FR0000060402ABIO - FR0000060402
16.650 € -0.30 % Temps réel Euronext Paris
16.650 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 16.700 €+ Haut : 16.630 €+ Bas :
16.700 €Clôture veille : 37 863Volume : +0.13 %Capi échangé : 503 M€Capi. :

Albioma : Perd 5%, des analystes restent optimistes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le titre Albioma est en repli de 5% après l'annonce de son warning. Plusieurs analystes restent cependant positifs sur la valeur suite à cette annonce hier de la direction.

Le bureau d'études Bryan, Garnier & Co. confirme son conseil d'achat sur la valeur, dont il abaisse cependant l'estimation de la juste valeur de 22 à 21 euros.

En effet Albioma, le producteur d'électricité ultramarin, a abaissé hier soir d'environ 10% ses prévisions financières annuelles en raison de deux incidents survenus sur des centrales à la Guadeloupe et la Réunion, qui vont grever la production de courant : “les objectifs 2015 d'EBITDA de 126 à 130 millions d'euros et de résultat net part du groupe de 34 à 37 millions d'euros doivent être réduits d'environ 10%”, indique désormais la direction.

Cependant, Bryan Garnier ne se départit pas de son optimiste quant au titre. Les analystes soulignent que le groupe a mis en place de nouvelles procédures qui devraient permettre d'améliorer le taux de disponibilité de ses centrales dans un proche avenir.

Bryan Garnier souligne aussi que l'exposition croissante du groupe au Brésil, où une acquisition a été annoncée le mois dernier, ce qui est jugé rassurant. D'autant qu'Albioma a annoncé ce matin un contrat de long terme portant sur le rachat de la production d'une de ses filiales brésiliennes.

Portzamparc a également confirmé son conseil à l'achat sur la valeur et a maintenu son objectif de cours à 21,70 E. Les analystes soulignent un premier semestre difficile pour Albioma qui multiplie des éléments ponctuels négatifs (mouvements sociaux, incidents techniques...) ce qui occulte les avancées significatives réalisées au Brésil.

Invest Securities ajoute que l'impact sur le l'EBITDA et le résultat net part du groupe 2015 est estimé, à ce stade, à 10% sur les 'guidances' données en mars, et que hors effet stock négligeable, il n'y aura pas d'impact sur les années suivantes.

'Ces incidents, font cependant ressurgir le spectre du risque sur la valeur', estiment tout de même les analystes d'Invest Securities, qui anticipent 'une année 2015 de transition qui va être finalement plus compliquée que prévue'.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...