Bourse > Airbus group > Airbus group : Trésorerie record pour eads, trimestre meilleur que prévu
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
58.990 € -1.77 % Temps réel Euronext Paris
59.740 €Ouverture : -1.26 %Perf Ouverture : 59.940 €+ Haut : 58.730 €+ Bas :
60.050 €Clôture veille : 2 624 610Volume : +0.34 %Capi échangé : 45 590 M€Capi. :

Airbus group : Trésorerie record pour eads, trimestre meilleur que prévu

tradingsat

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - EADS a annoncé vendredi une trésorerie nette record et des résultats trimestriels supérieurs aux attentes à la faveur de l'amélioration des performances d'Airbus, entraînant une vive hausse du titre.

Le groupe européen d'aérospatiale et de défense, maison mère d'Airbus, a également confirmé ses objectifs pour 2011, à savoir une croissance de son chiffre d'affaires et un résultat opérationnel (Ebit) avant exceptionnels stable comparé au niveau de 1,3 milliard d'euros de 2010. Il est ressorti à 230 millions d'euros sur le seul premier trimestre.

Deuxième plus forte hausse du CAC 40, l'action a clôturé en hausse de 5,84% à 23,09 euros, portant sa progression depuis le début de l'année à plus de 32%.

"L'Ebit avant exceptionnels est largement supérieur à ce qu'on pouvait attendre", a déclaré Christophe Ménard, analyste chez Kepler Securities.

"La trésorerie nette vient d'une très bonne gestion du besoin en fonds de roulement, ce qui n'était pas nécessairement gagné. C'est plutôt une gestion très saine de la société."

EADS affiche une trésorerie nette de 12,2 milliards d'euros fin mars, contre un précédent record de 11,9 milliards fin 2010.

Le groupe a bouclé début avril avec sept pays européens un plan de renflouement de 3,5 milliards pour son programme d'avion militaire A400M. Sa trésorerie a augmenté d'un montant similaire depuis mars 2010, date de signature des modalités de l'accord.

Prié de dire si cette trésorerie pourrait inciter EADS à rembourser ces 3,5 milliards d'euros, Louis Gallois, le président exécutif du groupe, a répondu en marge d'un colloque : "Non, je ne crois pas que cela change quoi que ce soit. L'argent du renflouement vise à réduire notre niveau de pertes."

Cette situation a fait grincer des dents le député Vert allemand Omid Nouripour, expert du secteur de la défense:

"EADS insiste pour obtenir un renflouement de la part des Etats, arguant que ce serait sinon la fin, mais leur bilan dit tout à fait autre chose", a-t-il dit à Reuters. "(L'ancien ministre de la Défense Karl-Theodor) zu Guttenberg semble avoir cédé au chantage sur la foi de données fausses."

L'annonce de ce nouveau record de trésorerie intervient également quelques jours avant l'annonce d'une décision de l'Organisation mondiale du commerce dans le cadre du conflit opposant Boeing et Airbus, qui s'accusent mutuellement de bénéficier d'aides publiques.

FLEXIBILITÉ POUR DES ACQUISITIONS

Le directeur financier Hans-Peter Ring a déclaré lors d'une conférence téléphonique que la trésorerie donnait au groupe beaucoup de flexibilité au-delà du rachat en mars de Vector Aerospace pour 450 millions d'euros.

EADS, qui tiendra son assemblée générale le 26 mai, prévoit par ailleurs un dividende de 0,22 euro au titre de 2010, après avoir renoncé à en verser en 2009 pour la première fois en dix ans en raison des pertes liées en grande partie à Airbus.

Au premier trimestre, EADS affiche une hausse de 131% de son Ebit ajusté à 192 millions d'euros, contre 94,5 millions d'euros attendus, et une progression de 10% de son chiffre d'affaires à 9,854 milliards, contre 9,213 milliards anticipés.

Airbus, dont le chiffre des commandes brutes devraient dépasser cette année celui des livraisons (520 à 530 attendues), voit son Ebit passer de sept à 115 millions et son chiffre d'affaires augmenter de 12% à 7,013 milliards.

Le directeur financier Hans-Peter Ring a dit que l'annonce de l'augmentation des cadences de production de l'A320, l'avion le plus vendu d'Airbus, devrait intervenir dans quelques jours.

Airbus compte passer de 36 à 40 unités produites par mois au premier trimestre 2012, puis à 42-44 unités. Cette nouvelle étape devrait prendre environ un an, a estimé Hans-Peter Ring.

"44, ça serait vraiment un pas important", a-t-il toutefois observé.

Deux sources du secteur ont déclaré vendredi à Reuters qu'Airbus s'était arrêté sur un rythme de 42 appareils par mois, et qu'il n'y avait pas de certitude sur la possibilité de porter le rythme à 44.

Concernant l'A350, il a confirmé que les marges de manoeuvre d'Airbus étaient quasi inexistantes, tout en se refusant à évaluer la probabilité d'un retard pour cet avion de taille intermédiaire, dont la mise en service est prévue au second semestre 2013.

Avec la contribution d'Alexandria Sage, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...