Bourse > Airbus group > Airbus group : Séoul annule l'octroi à Boeing d'un contrat d'armement
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.880 € +1.51 % Temps réel Euronext Paris
58.800 €Ouverture : +1.84 %Perf Ouverture : 60.600 €+ Haut : 58.800 €+ Bas :
58.990 €Clôture veille : 1 911 000Volume : +0.25 %Capi échangé : 46 278 M€Capi. :

Airbus group : Séoul annule l'octroi à Boeing d'un contrat d'armement

Séoul annule l'octroi à Boeing d'un contrat d'armementSéoul annule l'octroi à Boeing d'un contrat d'armement

SEOUL (Reuters) - L'agence gouvernementale sud-coréenne en charge des achats d'armement s'est prononcée mardi contre l'octroi à Boeing d'un contrat de 8.300 milliards de wons (5,7 milliards d'euros) pour la fourniture de 60 avions de combat, précisant qu'elle allait relancer l'appel d'offres.

Cette décision constitue un revers pour le groupe américain, qui avait pourtant soumis la seule offre correspondant au budget maximal prévu par Séoul, et était à ce titre le seul fournisseur en lice.

Le F-15 Silent Eagle de Boeing était initialement opposé au F-35A de Lockheed Martin et au Typhoon du consortium européen Eurofighter - qui regroupe entre autres EADS, le britannique BAE Systems et l'italien Alenia. Mais ces deux concurrents avaient été éliminés, leurs offres dépassant le budget autorisé.

Une partie de l'état-major sud-coréen s'était toutefois récemment prononcée publiquement contre l'octroi de ce contrat à Boeing, jugeant que le F-15 Silent Eagle ne répondait pas aux besoins actuels des armées du pays.

Le ministère de la Défense a précisé qu'il faudrait environ un an pour mener à terme un nouvel appel d'offres.

La DAPA, l'agence en charge des contrats d'achat d'armement, avait estimé auparavant que tout report de la procédure remettrait en cause le projet de porter à 430 d'ici 2019 le nombre de chasseurs dont dispose l'armée sud-coréenne.

La décision de relancer l'appel d'offres pourrait profiter au F-35A de Lockheed Martin, disqualifié uniquement en raison de son prix dans la procédure initiale.

Les Pays-Bas ont récemment signé une commande ferme de F-35, portant à sept le nombre de pays autres que les Etats-Unis optant pour cet avion, avec la Grande-Bretagne, l'Australie, l'Italie, la Norvège, Israël et le Japon.

Joyce Lee et Ju-min Park, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...