Bourse > Airbus group > Airbus group : Normalisation en fin d'été pour les trent 900 de rolls-royce
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
58.680 € +0.17 % Temps réel Euronext Paris
59.320 €Ouverture : -1.08 %Perf Ouverture : 59.390 €+ Haut : 58.420 €+ Bas :
58.580 €Clôture veille : 561 925Volume : +0.07 %Capi échangé : 45 352 M€Capi. :

Airbus group : Normalisation en fin d'été pour les trent 900 de rolls-royce

tradingsat

PARIS (Reuters) - Rolls-Royce a estimé jeudi que la production du moteur Trent 900 destiné à l'A380 EADS reviendrait à peu près à la normale à la fin de l'été, à la suite des perturbations subies par un sous-traitant japonais dont l'usine est située près de la centrale de Fukushima.

Fabrice Brégier, directeur général délégué d'Airbus, a déclaré la semaine dernière que ces perturbations entraînaient une incertitude sur la montée en cadence prévue de production de l'A380 à partir de 2012, après un total d'environ 25 unités attendu pour 2011.

Le sous-traitant japonais IHI, dont l'usine est située à 50 kilomètres de la centrale de Fukushima, a dû interrompre sa production pendant quelques semaines après le cataclysme du 11 mars, avant de la reprendre avec du retard en raison des séquelles laissées par le séisme.

"Aujourd'hui on voit un retour à la normale beaucoup plus rapide que nous l'avions planifié", a déclaré Eric Schulz, directeur général adjoint de Rolls-Royce chargé des activités civiles.

"En matière de Trent 900 on réabsorbera la partie backlog probablement d'ici la fin de l'été. Au début du mois de septembre, on sera pratiquement revenu au niveau de production normale", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse préliminaire au salon aéronautique du Bourget qui aura lieu du 20 au 26 juin.

Les problèmes liés à l'incident d'un moteur Rolls-Royce sur un A380 de la compagnie australienne Qantas fin 2010 ont quant à eux été réglés.

Francis Kearney, chargé des activités défenses en Europe et Amérique du Sud, a de son côté confirmé que Rolls-Royce discutait avec Dassault Aviation et BAE Systems, sur la motorisation de leur futur drone baptisé Telemos, sans exclure une collaboration avec Safran.

Dassault Aviation et BAE Systems se sont dits mercredi techniquement prêts à lancer leur programme commun de drone MALE (Moyenne altitude longue endurance) dès cette année pour une mise en service en 2016, disant seulement attendre le feu vert des ministères français et britannique de la Défense.

Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...