Bourse > Airbus group > Airbus group : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
68.350 € -1.01 % Temps réel Euronext Paris
68.930 €Ouverture : -0.84 %Perf Ouverture : 69.750 €+ Haut : 68.230 €+ Bas :
69.050 €Clôture veille : 2 537 770Volume : +0.33 %Capi échangé : 52 829 M€Capi. :

Airbus group : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisLes valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée dans un contexte de prudence avant l'issue de la réunion de politique monétaire de la Fed (FOMC), ce soir, et la première estimation du PIB américain du quatrième trimestre, jeudi.

A 13h42, l'indice CAC 40 perd 0,46% à 4.165,85 points :

* De nombreuses VALEURS offrant un profil DEFENSIF sont délaissées alors que de nombreux stratégistes les trouvent trop chères. DANONE lâche 1,06%, L'OREAL 0,77%, SANOFI 0,75% ou encore ESSILOR 0,32%.

* ALSTOM perd 1,84%, plus forte baisse du CAC 40. La valeur est survendue depuis son avertissement lancé la semaine dernière , ce qui a fait tomber le titre à son plus bas niveau depuis novembre 2005 en début de semaine.

* AIRBUS GROUP se replie de 1,53%. Boeing a fait état de résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, faisant grimper le titre de l'avionneur américain de 1,4% en avant-Bourse à New York.

* Le SECTEUR BANCAIRE illustre l'attentisme et la prudence des investisseurs avant l'issue du FOMC. L'indice Stoxx du secteur en Europe prend 0,14%.

CREDIT AGRICOLE cède 1,03% et BNP PARIBAS 0,33% pendant que SOCIETE GENERALE gagne 0,1%.

* A rebours de tendance, LAFARGE (+2,22%) signe la plus forte hausse du CAC 40, soutenue par une note sectorielle de JPMorgan qui relève son conseil sur la valeur de "neutre" à "surpondérer" en estimant qu'il est temps de devenir positif sur les cimentiers.

SAINT-GOBAIN, sur lequel JPMorgan a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à "neutre, lâche 1,08%.

* Des valeurs au profil plus domestique sont recherchées dans un contexte de méfiance à l'égard de la situation économique dans les pays émergents.

CARREFOUR avance de 1,77%, ORANGE de 0,74%, UNIBAIL-RODAMCO de 0,59%, ou, hors CAC, NEXITY de 2,15%.

* ALCATEL-LUCENT grimpe de 1,18% à 3,003 euros, la valeur rebondissant sur un support technique autour de 3,0 euros.

* PUBLICIS progresse de 1,01% à 66,33 euros. Liberum a réitéré son conseil d'achat et porté son objectif de cours à 75 euros (contre 66 euros), estimant que le groupe bénéficie d'un bonne exposition aux marchés à forte croissance, de fortes marges par rapport à ses pairs et d'"atouts évidents" du fait de la fusion avec Omnicom.

* Le SECTEUR européen des RESSOURCES DE BASE (+1,24%) enregistre la meilleure performance sectorielle en Europe dans le sillage d'Antogasta (+7%) qui a battu ses objectifs de production de cuivre et d'or en 2013.

ARCELORMITTAL s'adjuge 0,41% et ERAMET 0,45%.

* RENAULT prend 0,37% alors que son partenaire japonais Nissan annonce sur son site internet que sa production mondiale a progressé de 15,4% en 2013 et de 120,3% en Chine. Hors Japon, où elle a baissé de 5,8%, la production mondiale a augmenté de 22,7%.

(Le communiqué en anglais : http://r.reuters.com/wyt46v)

Par ailleurs, l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea) a indiqué mardi que les ventes de voitures neuves devraient augmenter de 2% cette année en Europe, une hausse qui mettra fin à six années de suite de contraction.

* ARKEMA (+2,91%) signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120, Goldman Sachs, qui l'intègre dans sa liste de valeurs préférées (conviction buy list), jugeant le titre attrayant et le considérant comme une source d'opportunité.

* BOLLORÉ (+0,95%) et EDF (+0,16%) sont candidats pour être l'opérateur national d'un réseau de bornes de recharge de véhicules électriques en France, dont la création pourrait être bientôt validée par l'Etat, selon le quotidien Les Echos.

* GAMELOFT chute de 7,95%, plus fort recul du SBF 120, dans des volumes représentant 4,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires annuel inférieur à ses objectifs à la suite d'effets de changes défavorables et du report de plusieurs jeux.

* AIR FRANCE-KLM abandonne 1,51%. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) demande aux compagnies aériennes de réduire leurs vols de 20% jeudi dans les aéroports de la région parisienne touchés par une grève des contrôleurs aériens.

* CEGEDIM (-6,57% dans des volumes représentant 9,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext) est sanctionné, le groupe spécialisé dans les technologies pour la santé ayant abaissé sa prévision de marge opérationnelle courante pour 2013 après un recul de son activité plus marqué qu'attendu l'an dernier.

* NEXTRADIO TV (+1,36%) a publié un chiffre d'affaires 2013 légèrement inférieur aux attentes à 173,7 millions d'euros, en hausse de 10%, contre 175,7 millions attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, dans un contexte publicitaire difficile.

Le pôle TV a progressé de 19% et l'activité s'est redressée dans la radio avec un gain de 2% sur l'ensemble de l'année après un recul de 6% au premier semestre.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...