Bourse > Airbus group > Airbus group : Les marchés européens ouvrent en baisse
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.580 € +0.44 % Temps réel Euronext Paris
59.290 €Ouverture : +0.49 %Perf Ouverture : 59.630 €+ Haut : 58.730 €+ Bas :
59.320 €Clôture veille : 1 926 840Volume : +0.25 %Capi échangé : 46 047 M€Capi. :

Airbus group : Les marchés européens ouvrent en baisse

Les marchés européens ouvrent en baisseLes marchés européens ouvrent en baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse, pénalisées par le statu quo de la Banque du Japon (BoJ) et des résultats trimestriels jugés décevants, notamment de la banque espagnole BBVA et de l'avionneur Airbus.

La BoJ a annoncé jeudi qu'elle avait laissé sa politique monétaire inchangée, prenant de court nombre d'investisseurs qui avaient tablé sur de nouvelles mesures d'assouplissement après avoir été rassurés par le nouveau report par la Réserve fédérale américaine (Fed) d'un durcissement de sa politique monétaire.

La Fed n'a pas modifié sa politique monétaire mercredi et si elle a laissé la porte ouverte à une hausse des taux en juin, elle ne semble pas pressée de poursuivre la remontée du loyer de l'argent face au ralentissement apparent de l'économie.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,79% à 4.523,57 points vers 07h45 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,62% et à Londres, le FTSE abandonne 0,88%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,61% et le FTSEurofirst 300 0,82%.

L'indice sectoriel européen des valeurs bancaires recule de 0,94%, la chute des banques espagnoles BBVA et Caixabank de 6,3% et 3,2% respectivement après leurs résultats du premier trimestre n'étant pas compensée par le bond de plus de 3,7% de Deutsche Bank qui a fait état d'un bénéfice inattendu sur la période.

Airbus Group abandonne plus de 5,8% et affiche la plus forte baisse du CAC 40 après avoir prévenu que les nouveaux problèmes de moteur de son avion de transport militaire A400M pourraient entraîner un impact financier "significatif" sur ses comptes.

Sanofi, qui a annoncé jeudi avoir proposé au groupe pharmaceutique américain Medivation de le racheter au prix de 52,50 dollars par action, soit environ 9,3 milliards de dollars, cède 1,05%.

En revanche, Hermès prend 2%, le marché saluant les bonnes performances de la division maroquinerie du sellier, qui a pourtant ralenti la cadence au premier trimestre et confirmé que sa croissance sur l'ensemble de l'année pourrait être inférieure à son objectif de moyen terme.

Ailleurs, Electrolux gagne plus de 8% après avoir annoncé une hausse plus forte que prévu de son bénéfice d'exploitation du premier trimestre grâce au retournement positif de ses opérations en Amérique du Nord et le groupe suédois d'électroménager a relevé ses prévisions annuelles pour les Etats-Unis.

Sur le marché des changes, le dollar recule, son indice contre un panier de devises cédant 0,66%, pénalisé par le peu d'empressement de la Fed à relever à nouveau ses taux directeurs. L'euro est en hausse de 0,33% contre la devise américaine à 1,1356 dollar.

Le yen s'envole par rapport au dollar et à l'euro, qui cèdent tous deux près de 2% face à la devise japonaise, après le statu quo inattendu de la BoJ.

Les cours du pétrole sont en léger repli par rapport aux nouveaux plus hauts de 2016 inscrits mercredi. Le contrat juin sur le Brent cède 0,30% à 47,03 dollars le baril et celui sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) recule de 0,4%, à 45,15 dollars le baril.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...