Bourse > Airbus group > Airbus group : Le titre EADS dopé par les négociations sur l'actionnariat
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.560 € +0.97 % Temps réel Euronext Paris
58.800 €Ouverture : +1.29 %Perf Ouverture : 60.600 €+ Haut : 58.800 €+ Bas :
58.990 €Clôture veille : 1 008 510Volume : +0.13 %Capi échangé : 46 031 M€Capi. :

Airbus group : Le titre EADS dopé par les négociations sur l'actionnariat

Le titre EADS dopé par les négociations sur l'actionnariatLe titre EADS dopé par les négociations sur l'actionnariat

PARIS (Reuters) - L'action EADS occupe mardi la tête des hausses de l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris, la valeur prolongeant sa progression dans l'attente d'un changement dans la structure de l'actionnariat et de la gouvernance du groupe, qui tient depuis lundi deux journées investisseurs à Londres.

A 12h13, le titre avance de 3,12% à 27,27 euros, au lendemain d'un gain de 2,1%, dans des volumes représentant déjà 62% de leur moyenne réalisée en une séance complète au cours des trois derniers mois. Au même moment, le CAC 40 prend 0,68%.

"EADS reste porté par la perspective d'un accord entre la France et l'Allemagne sur l'actionnariat du groupe", commente un trader à Paris.

Le titre bénéficie également des propos jugés rassurants tenus par le groupe lors de la première de ses deux journées investisseurs, au cours de laquelle EADS s'est montré lundi plus confiant pour le moyen terme en visant une marge opérationnelle de 10% en 2015 hors développement du futur long-courrier A350.

"Un message important que nous avons relevé est qu'EADS se dirige vers un changement de sa gouvernance qui devrait normaliser la société", estiment dans une note les analystes de Bernstein.

"Nous nous attendons maintenant à une implication moins forte des Etats avec les administrateurs indépendants qui deviennent majoritaires au conseil", ajoutent-ils.

Le président François Hollande a déclaré lundi que les discussions entre Paris et Berlin sur la structure de l'actionnariat et la gouvernance du groupe d'aéronautique, d'espace et de défense étaient sur le point d'aboutir.

Deux sources proches des discussions avaient indiqué à Reuters dimanche qu'un accord pourrait être atteint dès lundi. Le site latribune.fr écrit ce mardi, sans citer ses sources, qu'une annonce est attendue après la clôture du marché.

Dans le cadre du nouveau pacte, la France et l'Allemagne devraient avoir chacune quelque 12% du capital et des droits de vote, l'Espagne 4%, ce qui permettrait à ce noyau dur d'actionnaires de rester sous le seuil de 30% qui déclenche automatiquement une OPA selon la réglementation boursière des Pays-Bas où se trouve le siège du groupe.

Depuis le 28 novembre et la montée des rumeurs de changement rapide dans l'actionnariat du groupe, EADS affiche un gain proche de 11,5%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...