Bourse > Airbus group > Airbus group : Lagardère attend des recettes publicitaires en net recul en 2012
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
60.190 € +2.03 % Temps réel Euronext Paris
58.800 €Ouverture : +2.36 %Perf Ouverture : 60.190 €+ Haut : 58.800 €+ Bas :
58.990 €Clôture veille : 160 574Volume : +0.02 %Capi échangé : 46 518 M€Capi. :

Airbus group : Lagardère attend des recettes publicitaires en net recul en 2012

Marché : Lagardère pénalisé par le marché publicitaire au 3e trimestreMarché : Lagardère pénalisé par le marché publicitaire au 3e trimestre

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Lagardère anticipe cette année un net recul de ses recettes publicitaires, qui ont déjà pénalisé son chiffre d'affaires au troisième trimestre dans un marché dégradé depuis la rentrée.

Le groupe de médias a également annoncé mardi la très probable cession en 2013 des 7,5% qu'il détient dans le groupe d'aérospatiale et de défense EADS, et a dit viser une introduction en Bourse de ses 20% dans Canal+ France (groupe Vivendi) au premier semestre 2013.

Les principaux groupes publicitaires mondiaux, comme Publicis, le britannique WPP et l'américain Omnicom, ont été surpris par le coup d'arrêt du marché publicitaire en septembre, qui a principalement affecté l'Europe, et par l'attentisme d'un nombre croissant d'annonceurs.

Le groupe allemand de médias Bertelsmann et sa filiale RTL Group ont eux aussi souligné mardi que la réduction des dépenses publicitaires aurait un impact sur leurs résultats de cette année.

Le chiffre d'affaires de Lagardère a reculé de 0,4% à données comparables au troisième trimestre à 1,963 milliard d'euros, en ligne avec les attentes des analystes, un recul limité par la dynamique des ventes de ses boutiques dans les aéroports et des livres à succès de son pôle édition.

L'action Lagardère cédait 1,21% à 20,745 euros à 15h10, ramenant sa hausse depuis le début de l'année à 1,7% - contre 10,4% pour l'indice européen des médias - après un plongeon de 34% en 2011.

Les analystes pointent la chute de 11,5% à données comparables du chiffre d'affaires de Lagardère Active, le pôle audiovisuel et presse, une baisse plus marquée que prévu en raison d'un recul des recettes publicitaires dans la presse magazine et la radio.

OBJECTIF 2012 CONFIRMÉ

Le directeur financier de Lagardère Dominique D'Hinnin a dit aux analystes anticiper au quatrième trimestre un recul des recettes publicitaires du groupe en ligne avec la baisse de 7,4% accusée sur les neuf premiers mois de l'année.

Lagardère avait dit en juin s'attendre à une baisse de 3% à 5% des recettes publicitaires par rapport à 2011.

Dominique D'Hinnin a précisé que le recul avait été moindre en octobre (-2% à -3%), mais que novembre était mauvais. Il a ajouté que la visibilité restait limitée et que les variations d'un mois sur l'autre demeuraient très marquées.

Arnaud Lagardère a indiqué que le groupe réfléchissait "très sérieusement" à céder certains de ses magazines afin de se concentrer sur un nombre plus restreint de titres solides comme Paris Match, Elle, Télé 7 Jours ou Le Journal du Dimanche.

Il a cependant précisé qu'une vente de Virgin Radio n'était pas à l'ordre du jour.

Malgré un contexte économique "plus difficile", le groupe dirigé par Arnaud Lagardère a reconfirmé son objectif d'un résultat opérationnel courant (Résop) médias stable à périmètre et change constants pour l'exercice.

Au troisième trimestre, Lagardère Services, spécialisé dans la distribution, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 2,1% à données comparables grâce à la hausse des ventes de ses points de vente dans les aéroports, en particulier en France.

Le pôle édition a profité du succès d'"Une place à prendre", premier roman pour adultes de J.K. Rowling, l'auteur de la série à succès "Harry Potter", donnant une hausse de 0,1% à données comparables (mais de 4,2% en données brutes grâce à un effet de change positif).

Pour le quatrième trimestre, le groupe compte notamment sur le succès du sulfureux roman "Cinquante nuances de Grey" de E.L. James, sorti en France à la mi-octobre, et sur la livraison à Canal+ de la saison 2 de la série "Borgia" produite par Lagardère Entertainment.

Avec Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...