Bourse > Airbus group > Airbus group : L'ue réclame 12 milliards de dollars de sanctions pour boeing
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
60.050 € +1.80 % Temps réel Euronext Paris
58.800 €Ouverture : +2.13 %Perf Ouverture : 60.600 €+ Haut : 58.800 €+ Bas :
58.990 €Clôture veille : 694 098Volume : +0.09 %Capi échangé : 46 409 M€Capi. :

Airbus group : L'ue réclame 12 milliards de dollars de sanctions pour boeing

tradingsat

(Tradingsat.com) - L'Union Européenne a demandé à l'OMC de condamner de Boeing à verser 12 milliards de dollars de sanctions annuelles pour avoir reçu des subventions illégales, a annoncé jeudi Aribus, le grand rival de l'avionneur américain. Cette peine est la plus lourde jamais réclamée à l'OMC, souligne la filiale d'EADS.

En mars 2012, Boeing s'était vu accordé six mois de sursis par l'OMC pour mettre en place le démantèlement des subventions fédérales, locales et étatiques qui lui avaient été accordées pour chacun de ses programmes d'avions civils. Selon Airbus, « il est désormais clair que Boeing a échoué à mettre en œuvre ce démantèlement ». En raison de cet échec, l'Union Européenne réclame des sanctions.

« Airbus est reconnaissant à l'égard de la Commission européenne de prendre des mesures significatives », a affirmé Maffie Bergsma, la porte-parole d'Airbus. « Ceci n'est rien d'autre que l'étape suivante d'un conflit commercial entamé en 2004 par Boeing » rappelle-t-elle. « Nous regrettons que Boeing continue une bataille juridique qui aurait du être résolue depuis longtemps par un accord commun. Nous avons fait des offres à plusieurs reprises mais sommes prêts à nous battre si tel est le souhait de notre concurrent ».

Le verdict final de l'OMC, rendu en mars dernier, prévoyait l'annulation d'au moins 5,3 milliards de dollars d'aides fédérales reçues par l'avionneur américain ainsi que l'élimination d'une aide supplémentaire de 2 milliards d'euros attribuée par l'état et les collectivités.

La dureté de la sanction est à la hauteur des bénéfices qu'a pu tirer Boeing de ses aides illégales, selon Airbus. Le groupe explique que l'avionneur américain n'aurait par exemple pas pu lancer ses avions 787 sans ces subventions.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...