Bourse > Airbus group > Airbus group : L'Etat va céder 1,56% du capital d'EADS
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.070 € -0.42 % Temps réel Euronext Paris
59.290 €Ouverture : -0.37 %Perf Ouverture : 59.440 €+ Haut : 59.020 €+ Bas :
59.320 €Clôture veille : 167 808Volume : +0.02 %Capi échangé : 45 653 M€Capi. :

Airbus group : L'Etat va céder 1,56% du capital d'EADS

tradingsat

PARIS (Reuters) - EADS a annoncé lundi être entré en négociation avec l'Etat français pour lui racheter un bloc de 1,56% de ses actions au prix de 37,35 euros par action.

Sur la base d'un nombre de 831,13 millions d'actions EADS en circulation ce lundi, le montant de l'opération s'élève à environ 486 millions d'euros, selon les calculs de Reuters.

Pour sa part, le groupe Lagardère a finalisé la semaine dernière la cession de la totalité de sa participation de 7,4% dans EADS, au même prix de 37,35 euros par action.

Le nouveau tour de table d'EADS, qui vient d'entrer en vigueur, a ramené la participation de l'Etat français de 15% à 12% dans la maison-mère d'Airbus, avec une part de 3% mise sous séquestre auprès d'une fondation néerlandaise indépendante.

Ce schéma avait été adopté pour éviter que les Etats français, allemand et espagnols ne franchissent pas la barre de 30% du capital du groupe.

La France et l'Allemagne en conservent 12% chacun, l'Espagne 4%.

Le rachat annoncé ce lundi concerne donc une partie de ces titres mis sous séquestre et s'inscrit dans le cadre du programme de rachat de titres pour un maximum de 15% annoncé le 13 avril dernier par EADS.

Il intervient quelque semaines après la vente par l'Etat français, pour environ 449 millions d'euros, de 3,12% du capital de l'équipementier aéronautique Safran, destinée à financer un renforcement des fonds propres de la Banque publique d'investissement.

Pour sa part, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a confirmé dimanche que le gouvernement réfléchissait à des cessions de participations d'entreprises dont l'Etat est actionnaire, tout en excluant de les privatiser.

Vers 10h15, le titre EADS cédait 0,74% à 37,4 euros, ramenant sa capitalisation boursière à quelque 31 milliards. Il a progressé de près de 27% depuis le début de l'année.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...