Bourse > Airbus group > Airbus group : IAG fidèle à Airbus pour sa flotte court-courrier
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.580 € +0.44 % Temps réel Euronext Paris
59.290 €Ouverture : +0.49 %Perf Ouverture : 59.630 €+ Haut : 58.730 €+ Bas :
59.320 €Clôture veille : 1 926 840Volume : +0.25 %Capi échangé : 46 047 M€Capi. :

Airbus group : IAG fidèle à Airbus pour sa flotte court-courrier

IAG commande 220 monocouloirs A320 à AirbusIAG commande 220 monocouloirs A320 à Airbus

par Kate Holton

LONDRES (Reuters) - International Airlines Group (IAG) a fait à nouveau appel à Airbus pour la dernière étape de la modernisation de sa flotte et prévoit d'acheter 220 monocouloirs A320, ce qui représente un prix catalogue de 20 milliards de dollars (15 milliards d'euros).

IAG, né de la fusion de British Airways et d'Iberia, a préféré Airbus à Boeing -partenaire historique de British Airways- et a reçu le mois dernier à Londres son premier A380, le très gros porteur d'Airbus.

L'acquisition d'appareils A320 illustre la stratégie d'IAG de n'utiliser qu'un seul modèle d'avion pour ses vols court-courriers, une pratique répandue dans l'industrie qui permet de réaliser des économies, selon des analystes.

Toutefois, BA reste un client important pour Boeing dans le domaine des long-courriers et a reçu en juin son premier Boeing 787 Dreamliner.

Pour les trajets court-courriers, IAG a précisé utiliser actuellement 231 avions de la famille des A320 et 18 B737.

La commande d'IAG auprès d'Airbus, annoncée mercredi soir, porte sur l'achat ferme de 62 A320 et une option pour 58 avions supplémentaires pour la filiale espagnole Vueling, et une autre option pour 100 avions à utiliser au sein du groupe, qui comprend les compagnies British Airways, Iberia et Vueling.

IAG a précisé avoir obtenu "une remise très importante" comparé au prix catalogue. La commande s'élève à 5,4 milliards de dollars au prix catalogue pour les 62 commandes fermes et atteint 20 milliards pour l'ensemble.

"Les avantages que la fusion (de British Airways, Vueling et Iberia) confère à toutes nos compagnies aériennes sont une fois de plus demontrés", a déclaré Willie Walsh, directeur général d'AIG.

Les avions seront livrés à Vueling entre 2015 et 2020 mais l'accord des actionnaires d'IAG est encore nécessaire. Ils remplaceront une partie de la flotte de cette compagnie à bas coûts.

En Bourse, IAG perd 2,28% à 14h00 GMT. A Paris, EADS, maison mère d'Airbus, cède 0,24% mais surperforme nettement le marché (-1,05% pour l'indice CAC 40).

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...