Bourse > Airbus group > Airbus group : Bond des commandes de Thales grâce au Rafale et aux émergents
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.120 € -1.27 % Temps réel Euronext Paris
60.200 €Ouverture : -1.79 %Perf Ouverture : 60.200 €+ Haut : 58.960 €+ Bas :
59.880 €Clôture veille : 326 501Volume : +0.04 %Capi échangé : 45 691 M€Capi. :

Airbus group : Bond des commandes de Thales grâce au Rafale et aux émergents

Les prises de commandes de Thales bondissent avec les émergentsLes prises de commandes de Thales bondissent avec les émergents

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Thales a annoncé jeudi un bond de ses prises de commandes au premier semestre, tiré par cinq grands contrats de plus de 100 millions d'euros, dont l'achat par l'Egypte de 24 avions de combat Rafale qu'il équipe.

L'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité confirme dans un communiqué viser pour 2015 une hausse de ses prises de commandes et de son chiffre d'affaires et une augmentation de 15% de son bénéfice opérationnel à 1,130-1,150 milliard d'euros.

Au premier semestre, Thales a dégagé un bénéfice opérationnel de 473 millions d'euros (+18%), donnant une marge en hausse de 0,4 point à 7,5%, et un bénéfice net part du groupe de 313 millions (+29%).

Son chiffre d'affaires a progressé de 11% à 6,347 milliards d'euros, soit une croissance organique de 6%, avec un bond de 19% de ses prises de commandes (+51% dans les émergents), donnant un carnet de commandes de 27,668 milliards.

Le ratio "book-to-bill" s’élève à 0,98 contre 0,92 un an plus tôt et les prises de commandes dans les émergents représentent 40% du total sur le semestre contre 32% un an plus tôt.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice opérationnel de 402,8 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 5,969 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

L'équipementier devrait bénéficier de la hausse des cadences de livraisons des Rafale, qui pourront être au moins doublées, à partir de 2018, pour prendre en compte de nouvelles commandes.

Le Qatar s'est aussi engagé pour 24 avions et l'Inde négocie une commande de 36 appareils, tandis que des discussions se poursuivent avec la Malaisie et les Emirats arabes unis.

Thales équipe le Rafale en radars, équipements de communication et calculateurs, soit près d'un quart de la valeur de l'avion de combat tricolore construit par Dassault Aviation, son deuxième actionnaire, avec 25% du capital, derrière l'Etat (26%).

Le constructeur naval militaire DCNS, dont Thales détient 35%, a annoncé jeudi matin viser à terme une marge opérationnelle de 5 à 8% après un retour à l'équilibre toujours prévu pour 2015, avec en ligne de mire un chiffre d'affaires de cinq milliards d'euros d'ici dix ans contre trois milliards l'an passé.

Lors d'une conférence téléphonique, le PDG de Thales Patrice Caine s'est par ailleurs refusé à tout commentaire sur l'intérêt prêté au groupe pour l'activité d'électronique de défense mise en vente par Airbus Group selon des sources proches de la transaction.

Sur le moyen terme, Thales confirme viser une croissance modérée de son chiffre d’affaires et une amélioration de son taux de marge d'Ebit, pour atteindre un taux de 9,5% à 10% à l'horizon 2017/2018.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...