Bourse > Airbus group > Airbus group : Bataille acharnée entre Boeing et Airbus
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.580 € +0.44 % Temps réel Euronext Paris
59.290 €Ouverture : +0.49 %Perf Ouverture : 59.630 €+ Haut : 58.730 €+ Bas :
59.320 €Clôture veille : 1 926 840Volume : +0.25 %Capi échangé : 46 047 M€Capi. :

Airbus group : Bataille acharnée entre Boeing et Airbus

Bataille acharnée entre Boeing et AirbusBataille acharnée entre Boeing et Airbus

LE CAP (Reuters) - La bataille que se livrent Airbus et Boeing sur leurs long-courriers de prochaine génération gagne en intensité, plusieurs compagnies aériennes ayant fait part de leurs intentions lundi de placer des commandes juteuses.

Lufthansa, Japan Airlines et Malaysia Airlines figurent parmi les compagnies aériennes présentes à l'AG annuelle de l'Association internationale du transport aérien (Iata), intéressées par l'A350 d'Airbus et les 787 Dreamliner et 777 nouvelle génération de Boeing.

Lufthansa pourrait commander une cinquantaine d'avions, JAL une quarantaine et Malaysia Airlines une trentaine. All Nippon Airways (ANA), Garuda Indonesia et Ethiopian Airlines seraient également sur les rangs.

Le fait qu'Airbus puisse intéresser les compagnies japonaises JAL et ANA est en soi remarquable. La flotte de JAL n'est composée que de Boeing. ANA a aussi des A320 mais elle n'emploie que des Boeing pour les distances longues et moyennes.

Boeing et Airbus s'affrontent sur un segment de marché estimé à la centaine de milliards de dollars par an, alors qu'ils se confrontaient plutôt ces dernières années sur des appareils plus petits tels que l'A320 et le 737.

Mais le secteur du transport aérien recherche à présent des appareils plus gros et moins gourmands en carburant, ce qui laisse penser que les compagnies aériennes parient sur un redressement économique mondial qui stimuleraient leurs segments premium et longue distance.

L'Iata a relevé lundi de 20% sa prévision de bénéfice du transport aérien en 2013, à 12,7 milliards de dollars (9,7 milliards d'euros), se basant sur les mesures de réduction de coûts et sur la baisse des prix pétroliers.

Les responsables du transport aérien réunis lors de l'AG de l'Iata au Cap pensent que les commandes afflueront lors du Salon du Bourget, qui a lieu de mois-ci, tandis qu'Airbus et Boeing redoubleront d'effort pour attirer le chaland.

Ces responsables ont dit à Reuters qu'ils avaient reçu des informations sur les 787-10X et 777X de Boeing, les dernières versions des deux appareils.

Selon des sources industrielles, le 787-10X pourrait être lancé à Paris et le 777X dans le courant de l'année, en fonction des négociations avec les acheteurs potentiels et des plans de production cependant.

Airbus de son côté met en avant l'A350-1000, la plus grosse des trois versions de l'appareil, pour faire pièce au populaire 777-300ER. L'avionneur européen a marqué des points durant l'année écoulée en attirant des clients tels que Cathay Pacific.

Siva Govindasamy, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...