Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus voit un tiers du marché mondial en asie d'ici 2030
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.200 € -1.14 % Temps réel Euronext Paris
60.200 €Ouverture : -1.66 %Perf Ouverture : 60.200 €+ Haut : 59.170 €+ Bas :
59.880 €Clôture veille : 133 210Volume : +0.02 %Capi échangé : 45 752 M€Capi. :

Airbus group : Airbus voit un tiers du marché mondial en asie d'ici 2030

Airbus voit un tiers du marché mondial en asie d'ici 2030Airbus voit un tiers du marché mondial en asie d'ici 2030

par Alison Leung

HONG KONG (Reuters) - Le constructeur aéronautique Airbus a estimé lundi que les compagnies aériennes asiatiques commanderaient 8.560 avions au cours des vingt prochaines années, soit le tiers de la demande mondiale.

La filiale d'EADS a également annoncé être en passe de livrer au deuxième semestre 2011 le premier très gros porteur A380 à une compagnie chinoise, en l'occurrence la China Southern Airlines.

Face à l'accroissement de la demande, Airbus espère pouvoir maintenir dans les prochaines années sa part de marché au-dessus des 50%.

"Cela signifie simplement que si nous voulons garder cette part du marché, nous ne pouvons rester inactifs. Les prévisions d'Airbus reposent sur une croissance supérieure à la moyenne du trafic passager et fret dans la région (asiatique), combinée au remplacement de nombreux appareils en service", déclare dans un communiqué Chris Emerson, vice-président chargé de la stratégie produits.

Ce dernier précise que la demande d'ici 2030 se répartira entre 3.360 gros porteurs et 5.200 appareils d'une capacité oscillant entre 100 et 210 places.

Avec 644 avions vendus, Airbus a devancé en 2010 son rival américain Boeing, qui a vendu un total de 625 appareils. Le constructeur européen est leader mondial en termes de livraisons depuis huit ans et de ventes depuis trois ans.

Un quart environ des commandes reçues par Airbus proviennent de la région Asie-Pacifique. Le constructeur prévoit que le volume du trafic passager va y augmenter de 5,8% annuellement, contre un moyenne mondiale de 4,8%.

Henri-Pierre André et Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...