Bourse > Airbus group > Airbus group : Toujours positif, Exane abaisse sa cible à 59 euros
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
65.340 € -0.21 % Temps réel Euronext Paris
65.230 €Ouverture : +0.17 %Perf Ouverture : 65.920 €+ Haut : 65.000 €+ Bas :
65.480 €Clôture veille : 2 218 250Volume : +0.29 %Capi échangé : 50 502 M€Capi. :

Airbus group : Toujours positif, Exane abaisse sa cible à 59 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Exane BNP Paribas a mis à jour ce matin son conseil sur l'action du constructeur aéronautique Airbus Group. Le bureau d'études reste positif et confirme son opinion acheteuse de 'surperformance', mais il ajoute aussi que 'le vol vers des marges à deux chiffres s'annonce turbulent', après l'avertissement lancé la semaine dernière par la direction. L'objectif de cours est ainsi ramené de 72 à 59 euros.

Exane énumère les déceptions causées cette année par Airbus : en juillet 2014, la direction a annoncé que le coût de développement du futur A330neo pèserait à hauteur de 70 points de base sur la marge opérationnelle de 2015.

La semaine dernière, Airbus Group a “remis le couvert” lors de journées investisseurs londoniennes en déclarant que la marge opérationnelle resterait, en 2016, stable par rapport à celle de 2015. Précédemment, elle était attendue en progression constante d'une année sur l'autre à moyen terme.

Quelles sont les causes de ce “warning” ? Selon Exane, la première raison est l'A330, tout spécialement la pression sur les prix qui s'exerce sur la version A330 actuelle avant l'arrivée de l'A330neo et ses coûts de R&D. Autres facteurs : un cycle moins favorable dans la division Hélicoptères, pour les A320 et la déconsolidation partielle de Dassault Aviation (soit 247 millions de résultat d'exploitation en 2013).

En 2017/2018, les profits d'Airbus pourraient aussi être pénalisés par le développement éventuel d'une nouvelle version de l'A380, voire une baisse des volumes de l'A330. Mais ces éventualités semblent désormais intégrées par le cours actuel de l'action, selon Exane.

A court terme cependant, craint Exane, 'les incertitudes entourant l'A380 pourraient détourner du titre les investisseurs qui jusqu'alors s'étaient focalisés sur la tendance haussière des marges'.En effet, les programmes de R&D, très coûteux et souvent en dehors des clous dans l'aéronautique, s'annoncent plus importants qu'il ne le semblait jusqu'alors.

Cependant, confirme Exane, 'nous sommes confiants dans le fait que la marge opérationnelle (ajustée) d'Airbus franchira la barre des 10% d'ici 2020'. Elle atteignait 6,4% au terme des neuf premiers mois de l'année 2014, contre 5,1% lors de la même période en 2012. Exane se déclare d'ailleurs convaincu du potentiel de hausse du titre à long terme.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...