Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus oublie ses déboires avec 142 commandes
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.580 € +0.44 % Temps réel Euronext Paris
59.290 €Ouverture : +0.49 %Perf Ouverture : 59.630 €+ Haut : 58.730 €+ Bas :
59.320 €Clôture veille : 1 926 840Volume : +0.25 %Capi échangé : 46 047 M€Capi. :

Airbus group : Airbus oublie ses déboires avec 142 commandes

Airbus oublie ses déboires avec 142 commandesAirbus oublie ses déboires avec 142 commandes

LE BOURGET (Reuters) - Airbus, qui a subi quelques désagréments avant même l'ouverture du 49e salon aéronautique du Bourget, a pu se consoler en annonçant de juteuses commandes pour son nouvel A320neo.

Ce sont au total 126 appareils de ce type qui ont été commandés lundi, au premier jour de la manifestation, soit 60 par la société de crédit-bail GECAS (GE Capital Aviation Services), 36 par son homologue Air Lease et 30 par la compagnie aérienne scandinave SAS.

SAS a par ailleurs pris option sur 11 autres A320neo et Air Lease sur 14.

Ce dernier a également commandé 11 avions de la famille A330 et un A321. Les commandes d'Air Lease, fermes ou en option, ont fait l'objet d'un protocole d'accord avec la filiale d'EADS.

Air Lease, qui a également passé commande chez Boeing, a en outre dit qu'il discutait avec Airbus d'une éventuelle commande d'A350.

Les commandes de GECAS et de SAS représentent près de huit milliards de dollars.

GECAS quant à lui a également passé commande auprès d'ATR, coentreprise entre EADS et l'italien Finmeccanica, de 15 ATR 72-600, avec 15 autres en option.

Enfin, la compagnie aérienne Saudi Arabian Airlines a pour sa part annoncé qu'elle achetait quatre A330-300 moyennant 890 millions de dollars.

Par ailleurs, Qatar Airways, qui a commandé six 777 à Boeing, a dit qu'elle espérait elle aussi acheter cette semaine des A320neo.

Avant ces annonces, Airbus avait connu quelques déboires au Bourget.

L'A400M, le futur avion de transport militaire développé par Airbus, a subi un nouveau contretemps puisqu'il restera cloué au sol pendant la plus grande partie du salon du Bourget, pour sa première apparition au premier salon aéronautique mondial.

L'A380 qui devait effectuer des vols de démonstration durant le salon a été endommagé après qu'une de ses ailes a heurté un bâtiment lors de manoeuvres au sol.

Vers 16h05, le titre EADS, maison mère d'Airbus, perdait 0,63% à 21,305 euros, faisant légèrement mieux que le CAC 40 (-0,69%) et l'indice regroupant les valeurs industrielles européennes (-0,78%).

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...