Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus Military rêve en grand pour l'A400M
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
58.990 € -1.77 % Temps réel Euronext Paris
59.740 €Ouverture : -1.26 %Perf Ouverture : 59.940 €+ Haut : 58.730 €+ Bas :
60.050 €Clôture veille : 2 624 610Volume : +0.34 %Capi échangé : 45 590 M€Capi. :

Airbus group : Airbus Military rêve en grand pour l'A400M

Airbus Military rêve en grand pour l'A400MAirbus Military rêve en grand pour l'A400M

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Airbus Military n'est nullement découragé par l'accouchement difficile de l'avion de transport militaire A400M et espère en faire un succès planétaire, a déclaré jeudi son président.

La filiale d'avions militaires d'Airbus (groupe EADS) compte livrer son premier appareil à l'armée de l'air française en juillet et table sur la vente de 400 A400M dans les 30 prochaines années, a dit Domingo Urena Raso.

Développé avec la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Espagne et la Turquie pour un coût de plus de 20 milliards d'euros, le complexe programme A400M a subi un retard de plus de quatre ans, avec notamment de gros soucis de moteur, et un dépassement de coût de plusieurs milliards d'euros.

"L'A400M a connu des débuts un tout petit chahutés, c'est le moins qu'on puisse dire, mais ça progresse bien", a dit Domingo Urena Raso à quelques journalistes à Paris à l'approche du salon du Bourget, du 17 au 23 juin prochains.

"L'objectif est de livrer quatre avions cette année, 10 avions l'année prochaine et 21 l'année suivante", a-t-il ajouté.

L'armée française espère la livraison de son premier A400M avant le 14 juillet, a-t-on appris jeudi auprès du ministère de la Défense.

L'appareil a obtenu en mars dernier son certificat de type civil complet, franchissant ainsi une étape essentielle avant la livraison du premier appareil à l'armée de l'air française.

IL POURRAIT VOLER LE 14 JUILLET

"L'objectif du ministère de la Défense, c'est la certification militaire pour le salon du Bourget et la livraison du premier avion à l'armée avant le 14 juillet", a déclaré jeudi le porte-parole du ministère de la Défense, Pierre Bayle, lors d'un point de presse.

"La livraison avant le 14 juillet permettrait que ce soit un équipage français qui pilote l'avion français au-dessus du défilé", a-t-il ajouté.

Ce double objectif a été qualifié de "tout à fait raisonnable" par Domingo Urena Raso, qui espère voir le mois prochain l'A400M voler au salon du Bourget pour la première fois et voit grand pour l'avenir.

"Je voudrais que cette année on vole au Bourget", a-t-il dit. "Il faut prouver que cet avion, qui a volé plus de 5.000 heures en essais, est très bon en termes de maturité. Les retours sur les essais sont très bons mais maintenant, il faut voir comment l'avion se comporte dans certains types de mission".

"L'objectif à l'exportation, c'est 400 avions dans les 30 prochaines années", a-t-il ajouté.

Le besoin urgent qu'a l'armée française d'un avion de transport militaire a été illustré récemment par le conflit au Mali.

Paris en a commandé 50 contre 53 pour l'Allemagne, a confirmé le président d'Airbus Military, qui a dit ne pas craindre une contraction de ces commandes malgré les difficultés économiques que traversent les pays de la zone euro.

"On n'a aucun signe de changement de commandes d'aucun pays", a-t-il dit, précisant que l'armée allemande devrait recevoir son premier A400M fin 2014.

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...