Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus fait mieux que prévu au 2e trimestre malgré l'A400M
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.880 € +1.51 % Temps réel Euronext Paris
58.800 €Ouverture : +1.84 %Perf Ouverture : 60.600 €+ Haut : 58.800 €+ Bas :
58.990 €Clôture veille : 1 911 000Volume : +0.25 %Capi échangé : 46 278 M€Capi. :

Airbus group : Airbus fait mieux que prévu au 2e trimestre malgré l'A400M

Airbus confirme ses objectifs 2015Airbus confirme ses objectifs 2015

PARIS (Reuters) - Airbus Group a annoncé vendredi une nouvelle charge de 290 millions d'euros liée aux difficultés de l'avion de transport militaire A400M, anticipée par le marché, mais a confirmé ses prévisions pour 2015 en l'absence de mauvaise surprise sur la production de l'A350.

Le groupe européen d'aérospatiale et de défense a ainsi réaffirmé viser pour 2015 une nouvelle hausse de son chiffre d'affaires, une légère progression de son bénéfice opérationnel (Ebit) avant exceptionnels et un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions à l'équilibre.

Pour Sandy Morris, analyste chez Jefferies, l'enjeu du développement des avions, principale raison citée par les investisseurs pour rester à l'écart du titre, appartient désormais au passé, le principal risque pesant sur le titre étant à présent limité à la montée des cadence de production.

"Airbus Group va sans aucun doute rejoindre prochainement le club exclusif des actions vers lesquelles on se tourne toujours quand on cherche un investissement clé dans la sphère des biens d'équipement en Europe", écrit-il, citant des résultats trimestriels "solides" en excluant les déboires de l'A400M.

Les charges liées à l'A400M dépassent désormais cinq milliards d'euros, notamment après l'accident d'un appareil qui a fait quatre morts en Espagne le 9 mai, interrompu les essais en vol pendant plusieurs semaines et perturbé le processus de production.

Airbus Group, qui a livré quatre A400M pour l'instant cette année, dit préparer avec ses clients un nouveau calendrier de développement des capacités militaires et de livraisons.

Le groupe discute aussi avec les pays, dont la France, d'une révision de la formule d’indexation du prix par rapport aux coûts stipulée dans le contrat, qui se révèle fortement défavorable en raison de la faible inflation dans la zone euro.

NETTE AMÉLIORATION DU FLUX DE TRÉSORERIE

Au deuxième trimestre, Airbus Group a dégagé un bénéfice opérationnel (Ebit) avant exceptionnels en hausse de 15% à 1,232 milliard d'euros, contre un consensus Reuters de 1,060 milliard.

Son chiffre d'affaires a progressé de 16% à 16,815 milliards d'euros, contre 16,622 milliards attendus par les analystes, porté par le renforcement du dollar et les livraisons d'avions d'Airbus.

L'avionneur a livré notamment quatre A350 et 13 A380, à comparer à des objectifs respectifs d'environ 15 et 25 cette année.

Sa maison mère dit accentuer la montée en cadence de production de son nouveau long-courrier A350 et confirme son objectif d'équilibre financier du programme A380 d'ici la fin de l’année.

Les premières livraisons de l'A320neo, version remotorisée du monocouloir, sont, elles, toujours prévues en 2015 après la reprise fin juillet des essais en vol des avions dotés des moteurs Pratt & Whitney (groupe United Technologies).

Le flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions accuse un solde négatif réduit de plus de moitié à la fin du premier semestre, à 1,025 milliard d'euros.

Le produit de la vente d'actions Dassault Aviation pour 1,7 milliard d'euros a porté le flux de trésorerie total à 549 millions d'euros à la fin du semestre contre un solde négatif de 2,244 milliards un an plus tôt.

Airbus Group dit aussi prévoir une augmentation supplémentaire de son bénéfice par action et de son dividende par action en 2015, notamment parce que la cession d'une participation de 18,75% dans Dassault Aviation a apporté un gain net de 748 millions d'euros à ses résultats semestriels.

(Cyril Altmeyer et Tim Hepher, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...