Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus et Boeing lancent la bataille pour les vols régionaux
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.290 € -0.05 % Temps réel Euronext Paris
59.290 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 59.440 €+ Haut : 58.730 €+ Bas :
59.320 €Clôture veille : 454 642Volume : +0.06 %Capi échangé : 45 823 M€Capi. :

Airbus group : Airbus et Boeing lancent la bataille pour les vols régionaux

Airbus et Boeing lancent la bataille pour les vols régionauxAirbus et Boeing lancent la bataille pour les vols régionaux

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Après s'être concentrés pendant des années sur des avions pouvant voler le plus loin possible, les principaux avionneurs se tournent vers des appareils moins ambitieux mais aussi moins chers pour des compagnies aériennes qui ne veulent pas payer pour des performances inutiles pour leurs besoins.

Boeing et Airbus ont consacré des milliards de dollars à la construction d'avions pouvant parcourir d'une traite un tiers de la Terre, mais la crise économique les a obligés à revoir leur stratégie.

L'américain a lancé une nouvelle version du Dreamliner au salon du Bourget en juin pour l'adapter aux vols régionaux, y compris en Asie.

La capacité du 787-10 Dreamliner sera réduite de 1.800 km, mais il aura un fuselage plus long et pourra accueillir davantage de passagers.

Airbus a de son côté sorti de ses cartons une nouvelle version "régionale" de l'A350, comme l'a révélé Reuters.

Après avoir passé des années à muscler son A300 pour augmenter son temps de vol, l'avionneur a annoncé qu'il proposerait aussi une version régionale de cet avion pour des vols courts. Selon certaines sources, il serait destiné aux marchés intérieurs chinois et indien.

La moitié du trafic aérien de la planète dans les 20 ans à venir passera par l'Asie, la région du monde où le trafic croît le plus fortement.

Malgré le ralentissement économique en Chine, Boeing prévoit une croissance annuelle de 6,5% du trafic en Asie au cours des deux prochaines décennies, contre une moyenne mondiale de 5%.

Singapore Airlines a ainsi commandé 30 787-10 et 30 A350-900 pour un total de plus de 17 milliards de dollars en juin et, selon des sources industrielles, parmi ces avions figureraient des unités de la version régionale de l'A350.

Les responsables d'Airbus estiment que les compagnies veulent des appareils plus flexibles et plus faciles à financer et à vendre.

Airbus et Boeing ont déjà démarré une nouvelle bataille commerciale, portant sur le fait de savoir qui propose les avions les plus économiques sur ce segment.

Le directeur commercial d'Airbus John Leahy a déclaré que plusieurs compagnies aériennes avaient choisi la version régionale de l'A350, tandis que son homologue chez Boeing, Randy Tinseth, promet un avion plus léger qui permettra de faire économiser des dizaines de millions de dollars aux compagnies.

Même si l'A350 et le 787 s'affrontent sur l'ensemble de la planète, la compétition pour le marché intérieur asiatique est vitale pour les deux programmes.

Les compagnies asiatiques assurent 44% des vols mondiaux des gros porteurs, dont les trois quarts au sein même de l'Asie, selon le cabinet Ascend.

Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...