Bourse > Airbus group > Airbus group : AerCap pas pressé d'acheter des avions après le rachat d'ILFC
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
59.920 € +1.58 % Temps réel Euronext Paris
58.800 €Ouverture : +1.90 %Perf Ouverture : 60.600 €+ Haut : 58.800 €+ Bas :
58.990 €Clôture veille : 1 441 860Volume : +0.19 %Capi échangé : 46 309 M€Capi. :

Airbus group : AerCap pas pressé d'acheter des avions après le rachat d'ILFC

AerCap pas pressé d'acheter des avions après le rachat d'ILFCAerCap pas pressé d'acheter des avions après le rachat d'ILFC

par Tim Hepher et Sara Webb et Conor Humphries

(Reuters) - AerCap est devenu l'une des forces dominantes du secteur de l'aviation civile après avoir accepté de racheter le numéro deux du crédit-bail aéronautique, mais son directeur général a déclaré lundi qu'il n'était pas pressé de participer à la récente vague de nouvelles commandes d'avions.

AerCap a annoncé la semaine dernière avoir conclu un accord avec American International Group pour le rachat de sa filiale ILFC (International Lease Finance Corp) pour 5,4 milliards de dollars (3,92 millions d'euros), confortant la position de numéro deux de la location d'avions d'ILFC, derrière GECAS, la branche financière de General Electric.

Aengus Kelly, directeur général d'AerCap, a déclaré à Reuters que la priorité du groupe basé aux Pays-Bas serait d'absorber ILFC et de gérer son gros portefeuille, qui comprend un carnet de commandes d'avions de prochaine génération, tout en rétablissant sa note de crédit en catégorie d'investissement.

"Nous chercherons en premier lieu à faire émerger la valeur que nous avons crée avec cette opération et à réduire la dette dans notre bilan", a-t-il dit lors d'un entretien téléphonique.

"La question, ce n'est pas de vouloir ou non faire des commandes, mais si nous n'obtenons pas le bon prix, comme par le passé, nous serons très prudents quant à l'utilisation de nos fonds propres et ne le dépenserons pas là où nous ne pensons pas obtenir un retour approprié en termes de risque/rendement."

Standard and Poor's a annoncé la semaine dernière son intention d'abaisser la note de crédit d'AerCap, de BBB- à BB+, la ramenant ainsi en catégorie spéculative, après l'annonce de l'accord de rachat d'ILFC.

Aengus Kelly a affirmé qu'AerCap comptait rétablir sa dette en catégorie d'investissement.

Interrogé sur le temps que cela devrait prendre, il a dit: "L'opération ne sera pas bouclée avant avril ou mai 2014, il faudra donc montrer des résultats financiers pendant environ deux ans après finalisation, je dirais."

Alors que de nombreuses compagnies aériennes et de crédit-bail ont placé des commandes auprès d'Airbus (groupe EADS) et Boeing, leur assurant sept ou huit années d'activité, la dernière fois qu'AerCap a lancé une commande directe date de 2007 et le groupe a surtout acheté des appareils à des compagnies aériennes pour leur proposer en crédit-bail.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...