Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Pétrole, géopolitique et nucléaire ont plombé les comptes
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
4.919 € -2.81 % Temps réel Euronext Paris
5.044 €Ouverture : -2.48 %Perf Ouverture : 5.062 €+ Haut : 4.900 €+ Bas :
5.061 €Clôture veille : 4 991 290Volume : +1.66 %Capi échangé : 1 477 M€Capi. :

Air france -klm : Pétrole, géopolitique et nucléaire ont plombé les comptes

Pétrole, géopolitique et nucléaire ont plombé les comptesPétrole, géopolitique et nucléaire ont plombé les comptes

(Tradingsat.com) - Air France - KLM a dévoilé comme on pouvait le craindre des résultats en perte mercredi soir au titre du 1er trimestre de son exercice 2011-2012. La compagnie aérienne annonce un résultat d'exploitation courant de -145 millions d'euros et un résultat d'exploitation ajusté de -73 millions d'euros, tandis que la perte nette frôle les 200 millions d'euros (-197 millions d'euros). Le chiffre d'affaires s'établit à 6 220 millions d'euros.

A la même période un an plus tôt, le groupe aérien affichait une perte d'exploitation courante de 132 millions d'euros, un perte d'exploitation ajustée de 64 millions d'euros, une perte nette de 252 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 5 721 millions d'euros.

Les résultats annoncés apparaissent inférieurs aux anticipations. A titre de comparaison, les analystes de Natixis tablaient sur un résultat opérationnel courant en perte de -28 millions d'euros et sur un résultat net part du groupe de -121 millions d'euros. Oddo anticipait un résultat opérationnel de -21 millions d'euros, et un résultat net de -137 millions d'euros.

Air France - KLM explique avoir enregistré une hausse de 16% de sa facture pétrolière (+232 millions d'euros) et une perte de l'ordre de 100 millions d'euros due aux événements politiques en Afrique et au Moyen-Orient ainsi qu'à la crise nucléaire au Japon. Le groupe souligne néanmoins avoir réalisé 129 millions d'euros d'économies dans le cadre du plan Challenge 12 dont l'objectif annuel a été revu à la hausse de 470 millions à 500 millions d'euros.

Il affiche par ailleurs sa prudence sur ses perspectives. "L'environnement reste incertain compte tenu de la situation au Japon, en Afrique et au Moyen-Orient et de la crise de la zone euro", explique Air France - KLM. "Par ailleurs, le prix du pétrole reste élevé et la valeur de l'euro volatile".

Le groupe a donc décidé de ramener la croissance de ses capacités long-courrier (y compris l`activité passage de Martinair) de 5,1% à 2,7% à l'hiver 2011, soit une baisse de 2,4 points. Dans ce contexte, Air France - KLM maintient pour l'année calendaire 2011 un objectif de résultat d'exploitation positif.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...