Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Ordre dispersé à l'ouverture des Bourses en Europe
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
5.160 € -0.96 % Temps réel Euronext Paris
5.230 €Ouverture : -1.34 %Perf Ouverture : 5.245 €+ Haut : 5.113 €+ Bas :
5.210 €Clôture veille : 3 547 280Volume : +1.18 %Capi échangé : 1 549 M€Capi. :

Air france -klm : Ordre dispersé à l'ouverture des Bourses en Europe

Ordre dispersé à l'ouverture des Bourses en EuropeOrdre dispersé à l'ouverture des Bourses en Europe

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en ordre dispersé jeudi, au lendemain de nouveaux records à Wall Street et dans l'attente de l'issue de la réunion du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE)

Alors que les publications des résultats trimestriels se poursuivent, les investisseurs vont aussi se focaliser sur les orientations de politique économique avec la réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20 ce week-end à Chengdu, en Chine, et les réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon la semaine prochaine après celle de la BCE ce jeudi.

À Paris, l'indice CAC 40 cédait 0,29% à 4.366,97 points à 09h15. À Francfort, le Dax était quasi stable (-0,05%) et à Londres, le FTSE reculait de 0,32%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,32% tandis que le FTSEurofirst 300 perd 0,1%.L'indice paneuropéen des valeurs du transport et des loisirs recule de 0,61% dans les premiers échanges, en tête des baisses des indices sectoriels du Stoxx 600, pénalisés par les avertissements sur leurs résultats de Lufthansa et d'easyJet.

La compagnie aérienne allemande dévisse de plus de 8%, le transporteur à bas coûts britannique abandonne plus de 6%, tandis qu'IAG, la maison-mère de British Airways, cède plus de 3,6% et qu'Air France-KLM chute de près de 4,5%.

Publicis gagne plus de 3,3% et s'inscrit en tête des hausses du CAC parisien après des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre.

Sur le marché des changes, le dollar fléchit en dépit des anticipations d'une accélération du calendrier du resserrement monétaire de la Réserve fédérale, après une série de bons indicateurs conjoncturels aux Etats-Unis.

Son indice contre un panier de devises de référence est toutefois en recul de 0,20% après avoir atteint un plus haut depuis le 10 mars à 97,323.

L'euro est en hausse de 0,15% contre le billet vert après avoir touché un plus bas de près de neuf mois de 1,0980 dans l'attente des décisions de la Banque centrale européenne.

"L'affaiblissement de l'euro se traduit par une stimulation automatique de l'économie, ce qui signifie que la BCE peut attendre", a dit Kathy Lien, responsable de la stratégie change de BK Asset Management.

Le pétrole accroît ses gains de la veille déclenchés par la publication mercredi d'une baisse légèrement supérieure aux attentes des stocks de brut aux Etats-Unis et observée pour la neuvième semaine consécutive par l'Agence américaine d'information sur l'énergie. Le contrat septembre sur le Brent de la Mer du Nord gagne 19 cents (+0,40%) à 47,37 dollars.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...