Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Les marchés européens basculent dans le rouge à mi-séance
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
4.990 € +1.44 % Temps réel Euronext Paris
4.924 €Ouverture : +1.34 %Perf Ouverture : 5.013 €+ Haut : 4.900 €+ Bas :
4.919 €Clôture veille : 1 426 260Volume : +0.48 %Capi échangé : 1 498 M€Capi. :

Air france -klm : Les marchés européens basculent dans le rouge à mi-séance

Les marchés européens basculent dans le rouge à mi-séanceLes marchés européens basculent dans le rouge à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont basculé dans le rouge jeudi à mi-séance et Wall Street est attendue en légère baisse dans l'attente d'indications sur l'évolution des politiques monétaires dans la zone euro et aux Etats-Unis.

À Paris, le CAC 40 perdait 0,41% (18,56 points) à 4.471,39 points à 12h25 après être monté jusqu'à 4.511 points. À Francfort, le Dax cédait 0,42% et à Londres, le FTSE abandonnait 0,36%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en recul de 0,41%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,31% et le Stoxx 600 de 0,33%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en recul de l'ordre de 0,25%.

Les investisseurs attendent la publication, vers 13h30, du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne pour déterminer si l'hypothèse d'un ralentissement des rachats d'actifs de la BCE est crédible. Le conseil des gouverneurs de la BCE a engagé une réflexion sur les différentes modalités qui lui permettraient de poursuivre ces achats sans difficultés, face aux craintes de raréfaction des titres.

"Les minutes qui seront publiées aujourd'hui pourraient déjà mettre en lumière les évolutions possibles qui sont envisagées", a dit Padhraic Garvey, responsable mondial de la stratégie sur la dette et les taux chez ING.

En attendant, les rendements des obligations souveraines de la zone euro, qui ont grimpé ces derniers jours, repartent un peu à la baisse tandis que le dollar continue de se raffermir.

Aux Etats-Unis, la publication vendredi du rapport mensuel sur le marché du travail permettra d'affiner les anticipations sur le calendrier de relèvement des taux de la Réserve fédérale. Les économistes interrogés par Reuters s'attendent à 175.000 créations d'emploi, selon leur prévision médiane, et les investisseurs parient sur une hausse des taux en décembre.

Ce contexte favorise les valeurs bancaires (+0,45%), qui affichent la seule progression sectorielle à la mi-journée en Europe, d'autant que Citi a recommandé aux investisseurs de "surpondérer" les banques dans leurs portefeuilles européens.

Aux valeurs individuelles, Osram bondit de plus de 10% et a touché un record à 61,75 euros. Le magazine Wirtschaftswoche a rapporté que le chinois Sanan Optoelectronics souhaitait acquérir le spécialiste allemand de l'éclairage.

EasyJet chute en revanche de plus de 6%, son plus bas niveau depuis trois ans et demi, la compagnie aérienne à bas coûts, touchée de plein fouet par la baisse de la livre, n'attendant pas d'amélioration dans un avenir prévisible après une baisse de 25% de son bénéfice avant impôt sur l'exercice clos le 30 septembre. Le secteur aérien souffre globalement, à l'image d'Air France, qui perd environ 2%.

Les cours du pétrole se stabilisent aux alentours de leurs plus hauts depuis juin, atteints mercredi dans la foulée d'une nouvelle contraction des stocks de brut aux Etats-Unis, la cinquième baisse hebdomadaire consécutive.

(Bertrand Boucey pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...